Si vous voyez cet avis, votre navigateur ne supporte pas correctement les recommandations de la W3C sur le XHTML et le CSS.

Programme éducatif

 

 

 

Programme éducatif

Garderie Labelle Daycare

Révisé en décembre 2016

Chers Parents

Nous avons préparé ce document afin de vous aider à bien comprendre le déroulement de notre programme éducatif et le fonctionnement de la garderie dans laquelle vous avez inscrit votre enfant.

Un de nos objectifs est de fournir une qualité de soins élevée à travers des activités qui prennent en considération les besoins de chaque enfant. Étant donné cet environnement positif et stimulant, nous espérons que vous n'hésiterez pas à nous faire part de vos commentaires et questions. Si nous (direction, éducatrices et parents) travaillons ensemble pour donner aux enfants les mêmes directives, nous contribuerons à leur bien-être global.

NOTRE PROGRAMME

Notre approche est de faciliter le développement individuel à travers le jeu et les activités routinières. Nos programmes sont essentiels au bon développement de chaque enfant, et, l'aideront à acquérir les connaissances nécessaires pour grandir et s’épanouir.

Notre mission professionnelle est d’offrir des services éducatifs de qualité tout en assurant la santé, la sécurité, le bien-être affectif de l’enfant et le développement de sa confiance en soi.

Les valeurs que nous privilégions dans notre service de garde sont les suivantes :

  •  Le respect (apprendre à respecter les autres et l’environnement)
  •  L’autonomie (donner la possibilité à l’enfant de faire des choix et d’exprimer ses sentiments)

2

 

  • L’entraide et la coopération (Apprendre l’aide mutuelle et la participation à la vie de groupe)
  • La créativité (Donner à l’enfant la liberté d’expérimenter et d’explorer à travers les jeux, les arts plastiques, l’expression créative)

LES OBJECTIFS DE NOTRE SERVICE DE GARDE ÉDUCATIF

1. Accueillir les enfants et répondre à leurs besoins

Notre service de garde accueille les enfants et les accepte tels qu’ils sont, selon leur niveau de maturation physiologique et psychologique. La gestion du temps y est souple et adaptée aux enfants. Si les parents ont leur rythme d’adultes et de travailleurs, le service de garde, lui, vit au rythme des enfants. Les locaux sont également aménagés de façon à répondre tantôt à leur besoin de mouvement et d’activité, tantôt à leur besoin de repos et de calme. Le personnel éducateur et les RSG ont également une approche individualisée pendant les activités de repas, de sommeil et d’hygiène. Idéalement, le milieu de garde évite de changer les enfants trop souvent d’éducatrice ou d’éducateur afin de leur donner des repères affectifs stables qui les aideront à grandir et à se développer. Il leur propose enfin des activités qui leur permettent de se développer sur tous les plans : affectif, physique, moteur, social, moral, cognitif et langagier.

2. Assurer le bien-être, la santé et la sécurité des enfants

Notre service de garde assure le bien-être, la santé et la sécurité des enfants qui leur sont confiés en respectant tout d’abord les normes de sécurité auxquelles ils sont soumis par la Loi sur les services de garde éducatifs à l’enfance.

On offre également aux enfants un environnement favorable au développement de

saines habitudes de vie, de saines habitudes alimentaires et à l’adoption de comportements qui influencent de manière positive leur santé et leur bien-être. Ex : l’apprentissage des 4 groupes alimentaires vu durant des activités au quotidien. Ils contribuent, par exemple, à éveiller les enfants à l’importance de manger des aliments sains et au plaisir de bouger, de courir, de sauter et de jouer dehors, et ils se préoccupent autant de leur santé mentale que de leur santé physique.

On applique enfin les mesures de santé publique recommandées pour prévenir la

transmission des infections. Ex : Importance du brossage de dents, le lavage des mains.

3. Favoriser l’égalité des chances

Notre service de garde vise aussi à favoriser l’égalité des chances entre les enfants,

indépendamment de leur milieu social, économique, culturel ou religieux, afin que tous puissent s’épanouir et se développer harmonieusement, réussir leur cheminement scolaire et participer un jour activement à la société.

On vise notamment à promouvoir l’égalité entre les filles et les garçons, en particulier en luttant contre les stéréotypes sexuels et sexistes. On accueille également des enfants ayant des besoins particuliers, tels les enfants handicapés ou ceux présentant des retards de développement légers. On travaille ainsi à promouvoir le respect des différences et à donner, à tous les enfants, accès à une enfance saine et stimulante.

On peut même jouer un rôle de détection, en attirant par exemple l’attention des 3

parents et en les invitant à consulter leur centre de santé et de services sociaux

(CSSS, volet CLSC) s’il y a lieu, dans les cas où leur enfant présente une ou plusieurs particularités, ainsi qu’un rôle préventif dans les cas où, pour diverses raisons, le développement d’un enfant ne se déroule pas dans des conditions optimales : enfants vivant dans un contexte de vulnérabilité ou susceptibles d’être victimes de négligence ou d’abus.

4. Contribuer à la socialisation des enfants

Par socialisation, on entend ici l’adaptation à la vie en société et la capacité de s’y

intégrer harmonieusement. Ce terme désigne aussi le processus par lequel l’enfant

s’approprie graduellement les règles, les normes et les valeurs de la société dans laquelle il vit. Il débute au sein de la famille de l’enfant (socialisation primaire) et se poursuit au service de garde, puis à l’école (socialisation secondaire).

En milieu de garde, le personnel éducateur et les RSG veillent à harmoniser les relations entre les enfants et les adultes, et celles des enfants entre eux, afin que chacun puisse avoir sa place dans le groupe et y jouer un rôle valorisant. C’est en soutenant leur adaptation progressive à la vie en collectivité et leur appropriation graduelle et harmonieuse de la culture, des valeurs, des normes et des règles de la société québécoise que les milieux de garde apportent une contribution majeure à la socialisation des enfants.

5. Apporter un appui aux parents

Tout en reconnaissant la responsabilité première des parents dans l’éducation de leur enfant, notre service de garde les appuie dans leur rôle. On permet également à certains parents plus vulnérables d’avoir un peu de répit, d’être soutenus dans l’exercice de leur rôle parental et constituent une excellente occasion de favoriser le développement social de l’enfant, en particulier lorsqu’il n’a ni frère ni soeur à la maison.

6. Faciliter l’entrée de l’enfant à l’école

En lui proposant toutes sortes de stimulations, Notre service de garde favorise l’actualisation du potentiel de l’enfant et lui offrent la possibilité d’acquérir plusieurs attitudes ou habiletés qui lui seront utiles au moment de son entrée à l’école. La confiance en soi, le goût d’expérimenter, d’exprimer son point de vue, une bonne capacité d’attention et de concentration, la capacité de résoudre des problèmes, une bonne motricité globale et fine, un langage clair et un vocabulaire étendu constituent en effet autant d’atouts susceptibles d’assurer à l’enfant une entrée réussie à l’école.

Le fait d’apprendre à vivre en groupe, à suivre une routine, un horaire et à respecter des consignes favorise aussi l’intégration ultérieure de l’enfant dans le milieu scolaire, de même que le fait de participer à des activités d’éveil à la lecture et à l’écriture. Notre service de garde facilite l’intégration harmonieuse des jeunes enfants à l’école en établissant des liens privilégiés avec les enseignantes et les enseignants du préscolaire de leur quartier ou de leur région immédiate. 4

LES PRINCIPES DE BASE DU PROGRAMME

Des objectifs découlent cinq principes à la base du programme éducatif. Les quatre premiers sont liés à l’enfant, tandis que le dernier porte sur la relation tripartite entre l’enfant, ses parents et l’adulte qui en est responsable au service de garde. Ils

s’appliquent tous au quotidien dans les différents milieux de garde éducatifs

1. Chaque enfant est unique

En développant une connaissance approfondie de chaque enfant, l’adulte qui en

est responsable est en mesure de reconnaître et de respecter les particularités de

chacun, son rythme de développement, ses besoins et ses champs d’intérêt.

2. L’enfant est le premier agent de son développement

Un enfant apprend d’abord spontanément, en expérimentant, en observant, en imitant et en parlant avec les autres, grâce à sa propre motivation et à ses aptitudes

naturelles. L’adulte guide et soutient cette démarche qui conduit à l’autonomie.

3. Le développement de l’enfant est un processus global et intégré

L’enfant se développe dans toutes ses dimensions – affective, physique et motrice,

sociale et morale, cognitive et langagière –, et celles-ci agissent à des degrés divers,

dans le cadre de ses apprentissages. Les interventions de l’adulte, les aménagements et les activités proposées dans les services de garde sollicitent de multiples façons l’ensemble de ces dimensions.

4. L’enfant apprend par le jeu

Essentiellement le produit d’une motivation intérieure, le jeu constitue pour l’enfant le moyen par excellence d’explorer le monde et d’expérimenter. Les différents types de jeux auxquels il joue – solitaire ou coopératif, moteur, symbolique, etc. – sollicitent, chacun à sa manière, toutes les dimensions de sa personne.

5. La collaboration entre le personnel éducateur ou les RSG et les parents

est essentielle au développement harmonieux de l’enfant

Il est important qu’une bonne entente et un lien de confiance existent entre le personnel éducateur ou le service de garde et les parents. Cela rassure l’enfant et favorise la création d’un lien affectif privilégié entre lui et le ou les adultes qui en prennent soin au service de garde.

LE DÉVELOPPEMENT GLOBAL DE L'ENFANT

Le développement de l’enfant est un processus global qui fait appel à plusieurs dimensions. Chacune d’elles intervient toutefois à des degrés divers, selon les apprentissages de l’enfant et les activités auxquelles il s’adonne. 5

La dimension affective

L’enfant a un besoin crucial à satisfaire le besoin de sécurité. Ce besoin sera comblé par un attachement envers les différents intervenants. Notre objectif est de développer une relation vraie, donc significative, avec l’enfant. Avoir le souci de construire une relation harmonieuse au jour le jour suppose une responsabilité professionnelle de la part de l’adulte et son engagement affectif.

Moyens concrets :

•accueillir l’enfant et son parent chaleureusement en leur souriant

•communiquer avec l’enfant et son parent en utilisant un langage positif et respectueux

•être cohérent, conséquent et constant

•aller au bout de ses interventions

•valoriser les efforts de l’enfant en l’encourageant et en le soutenant dans son cheminement

•prendre soin de l’enfant en lui offrant les soins dont il a besoin

•instaurer une routine stable

•créer un environnement sécuritaire et convivial, pour permettra à l’enfant d’explorer à son aise et à son rythme

•être un modèle positif pour les enfants

•prendre le temps d’offrir un moment privilégié avec chaque enfant

La dimension physique et motrice

Cette dimension fait référence aux besoins physiologiques, physiques, sensoriels et moteurs de l’enfant. Le développement de ses habiletés motrices (agilité, endurance, équilibre, latéralisation, etc.) comprend la motricité globale (s’asseoir, ramper, marcher, courir, grimper, saisir un objet, etc.) et la motricité fine (dessiner, enfiler des perles, découper, etc.). Offrir aux enfants la possibilité de bouger en service de garde favorise leur développement physique et moteur tout en les menant à acquérir de saines habitudes de vie et en prévenant l’obésité.

Moyens concrets :

•accorder une place importante aux jeux moteurs dans la planification de la journée

•offrir du matériel varié et adapté en quantité suffisante

6

 

•développer la motricité globale à l’aide de différentes composantes telles que l’aisance globale du corps, la coordination, la dissociation, l’équilibre et l’inhibition

•pour améliorer la maîtrise de l’ensemble du corps, l’enfant est encouragé à ramper, marcher, courir, sauter, grimper

•développer le schéma corporel en ciblant des activités en lien avec la prise de conscience des parties du corps

•développer l’organisation temporelle en utilisant les données du temps (mimer des activités propres aux saisons, mimer des gestes de la vie courante, imiter la routine de l’habillement en suivant un ordre, répondre à des questions (qui, quand, comment)

•développer l’organisation spatiale en inculquant des notions spatiales (devant, derrière, sur, sous, loin, près), la compréhension des relations spatiales (gros, mince, petit, grand, plein, vide, etc.) et l’orientation spatiale

•développer la latéralité et la perception de l’axe corporel, membres supérieurs, inférieurs en faisant faire des activités motrices

•privilégier l’activité physique. au service de garde nous favorisons les activités sportives comme le yoga, et la danse.

La dimension sociale et morale

Le milieu de garde offre à l’enfant l’occasion d’apprendre à entrer en relation avec d’autres, à exprimer et à contrôler ses émotions, à se mettre à la place de l’autre et à résoudre des problèmes. L’acquisition d’habiletés sociales et l’émergence d’une conscience du bien et du mal lui permettent d’entretenir des relations de plus en plus harmonieuses avec son entourage et de tenir compte de la perspective des autres avant d’agir.

Moyens concrets :

•développer avec l’enfant diverses stratégies pour favoriser la collaboration (tours de rôle, partage des jouets) et gérer leurs conflits (étapes de résolution de conflits) voir definition « try add « à la page 10 de ce document

•modéliser le comportement ou l’attitude attendue

•amener l’enfant à donner ses idées, ses pistes de solution

•donner à l’enfant l’occasion de jouer avec les autres enfants du groupe

•enseigner la marche à suivre, les règles et les limites à ne pas franchir en présentant à l’enfant les tableaux illustrant la routine de la journée et les règles de vie

7

 

•utiliser des rappels visuels et concrets

•réconforter l’enfant en restant disponible pour lui, afin de lui parler et de l’écouter lorsqu’il en ressent le besoin

•guider l’enfant dans la gestion de conflits et défis que la vie en groupe apporte au quotidien

•sensibiliser les enfants aux différences et aux besoins particuliers de certains d’entre eux

•en tant qu’adulte, être un modèle de respect des différences.

La dimension cognitive

Le développement cognitif de l’enfant est influencé par le niveau de maturité du système nerveux, qui joue un rôle prépondérant dans le développement des sens. Les interactions de l’enfant avec ses pairs, les adultes et les objets qui l’entourent, favorisent le développement de la dimension cognitive, d’où l’importance d’avoir un milieu de vie stimulant et enrichissant. Il est donc indispensable d’avoir des jeux et du matériel à la portée de l’enfant, incitant à la découverte, à l’expérimentation et à la persévérance dans ses apprentissages.

Moyens concrets :

•favoriser les jeux et les échanges avec les autres pour amener l’enfant à observer, à anticiper, à imiter, à négocier et à se poser des questions

•offrir à l’enfant des activités qui soutiennent sa capacité de réflexion et de raisonnement ( jeux de mémoire, logico-mathématiques, classer, comparer)

•donner la chance à l’enfant de faire des expériences scientifiques simples sous la supervision de l’éducatrice

•laisser l’enfant explorer, faire des tentatives, des recherches et des expériences semi-encadrées

•stimuler le développement de la mémoire de l’enfant en lui apprenant des chansons et des comptines, en montant des petits spectacles pouvant, à l’occasion, être présentés aux parents

•favoriser l’éveil à la lecture en mettant à disposition un choix de livres

•modelage

•un milieu de vie stimulant permet à l’enfant de développer ses sens, d’acquérir des connaissances et des habiletés nouvelles et de comprendre de plus en plus le monde qui l’entoure. Le personnel éducateur soutien les enfants sur ce plan en favorisant chez eux la réflexion, le raisonnement et la créativité.

8

La dimension langagière

Le développement du langage et de la représentation symbolique est renforcé par la vie en groupe. Le personnel des services de garde contribue au développement des enfants sur ce plan en parlant avec eux et en les aidant à exprimer de mieux en mieux leurs besoins et leurs émotions, à poser des questions, à améliorer leur prononciation et leur vocabulaire

Moyens concrets :

•soutenir l’apprentissage du langage en parlant à l’enfant, qui doit d’abord entendre pour apprendre à parler

•converser avec l’enfant, porter une attention particulière à sa prononciation, reformuler au besoin ses mots avec un vocabulaire approprié et expliquer le sens d’un mot nouveau

•s’amuser avec le langage à l’aide de chansons et de comptines

•poser des questions ouvertes pour inciter l’enfant à continuer son exploration et sa réflexion

•proposer à l’enfant des occasions de s’exprimer (causeries, jeux, bricolages, échanges, histoires, musique) pour l’inciter à exprimer ses émotions, à parler avec les autres de ce qu’il fait et de ce qu’il vit

•accorder une grande place à la lecture et à l’écriture, en multipliant les occasions de contact avec les livres, les affiches et les images

•développer la conscience phonologique (essentielle à l’apprentissage de la lecture et de l’écriture) à l’aide d’activités d’écoute et d’attention auditive

L’ADAPTATION ET L’INTÉGRATION À LA VIE EN COLLECTIVITÉ

Amener l’enfant progressivement à s’adapter à la vie en collectivité et à s’y intégrer harmonieusement.

L’Accueil

Le service de garde doit devenir un milieu de vie intéressant pour l’enfant. Il a besoin de s’y sentir en sécurité. Afin de faciliter l’intégration d’un nouvel enfant, nous préconisons une entrée progressive selon la disponibilité du parent. Une bonne intégration aura des retombées immédiates et un effet durable sur le sentiment de sécurité de l’enfant de même que sur son estime de soi. Les avantages de l’entrée progressive s’appuient sur la croyance que l’enfant a besoin de temps pour s’approprier son nouveau milieu et s’y sentir à l’aise. Cette période d’adaptation diminue le niveau de stress que l’enfant doit inévitablement vivre. 9

Le parent profitera de cette période pour établir son lien de confiance avec le personnel, en particulier avec l’éducatrice responsable de son enfant. L’enfant, de son côté, solidifiera d’autant mieux son propre lien avec l’éducatrice du fait qu’il sera témoin de la complicité entre son parent et celle-ci.

Moyens concrets :

•accueil chaleureux de l’enfant et ses parents

•ralentissement du va-et-vient en début et en fin de journée

•repères familiaux, objets réconfortants, photos de sa famille à la disposition des enfants

•attribution de tâches adaptées aux capacités des enfants

•horaire imagé de la journée dans le but de rassurer

•nous organisons des activités enrichissantes et significatives pour l’enfant afin de lui faire vivre de belles expériences dans la communauté. par exemple :

•visite d’un atelier de garage

•sortie à la bibliothèque

•atelier présenté au service de garde par les pompiers de Laval

FAVORISER LES SAINES HABITUDES DE VIE

Côté alimentation, nous avons élaboré un menu santé, conforme au Guide alimentaire canadien. Ce menu a été conçu par notre cuisinière et la direction

pour s’assurer d’offrir des aliments nutritifs, sains et de qualité. De plus, nos collations et repas sont variés. Nous favorisons des aliments faibles en gras et ayant une forte teneur en fibres (poisson, légumineuses, riz, pâte, pain à grains entiers). Le lait est toujours servi en collation et le midi. Le service de garde utilise une stratégie stimulante et animée qui sert de guide au personnel dans ses interventions avec l’enfant pour que les repas et collations deviennent des moments agréables et éducatifs.

Moyens concrets :

•l’éducatrice sert de modèle aux enfants

•l’éducatrice prend le temps de s’asseoir et de manger avec les enfants

•l’éducatrice favorise une ambiance détendue à table et profite de ce moment pour échanger calmement avec les enfants

10

 

•l’éducatrice adopte une attitude positive devant la nouveauté; elle encourage les enfants à goûter et à découvrir les aliments

•l’éducatrice s’inspire de différents cadres de référence pour se ressourcer quant aux pratiques à privilégier.

•Ateliers de cuisine fait avec les enfants (ex : préparent leur propre pizza ou salade de fruits avec l’aide de leur éducatrice

Au service de garde des mesures sont prisent afin d’assurer la sécurité des enfants allergiques ou intolérants. Pour cette raison, nous avons pris la décision d’exclure les arachides et les noix et tout produit pouvant en contenir.

Activités complémentaires incluses dans notre programme éducatif et

offerts à tous les enfants

  •  Dance
  •  Musique
  •  Yoga
  •  Ateliers d'informatique
  •  Lectures animées presentées par (Sheila)
  •  Spectacle de marionnettes au service de garde
  •  « Show and Tell » Activité d’expression verbale

Définition de DISCIPLINE- Méthode « « Try-Add »

La méthode « Try-Add » est utilisée en tout temps au service de garde pour la résolution de conflits entre les enfants de tout âge. Exemple : Si deux enfants ont un conflit entre eux, ils communiquer ensemble et verbalisent le problème en se mettant face à face et en se tenant les mains. Ils expriment et verbalisent ce qui les dérange. Une fois que chacun a pu s’expliquer, les enfants se font un câlin et ils sont contents et satisfaits d’avoir résolu leurs problèmes entre eux-mêmes. L'éducatrice joue le rôle de médiatrice dans cette situation.

Définition de l’activité « Show and tell »

Activité qui encourage l’enfant à s’exprimer verbalement devant ses amis et son éducatrice. L’enfant apporte de la maison un objet personnel et tente librement d’exprimer ce que cet objet représente pour lui. 11

Le programme Brindami est un programme de promotion des comportements sociaux conçu pour les enfants de 18 mois à 5 ans. Il vise particulièrement le développement d'habiletés sociales de base.

Voici les ateliers présentés aux enfants et appliqués en service de garde pendant l’année :

  •  Le contact avec les autres (apprendre à faire des demandes, accepter le contact des autres,    l’entraide)
  •  Les Émotions (la joie, la tristesse, la frustration, reconnaitre les émotions)
  •  L’autocontrôle (apprendre à attendre son tour, apprendre à écouter, apprendre à se calmer, apprendre à contrôler sa frustration)

Le programme, utilisé s par les éducatrices, s'adresse à tous les enfants de18 mois à 5 ans garçons et filles, des groupes visés. À cet âge, les enfants sont placés dans des situations sociales qui les obligent à développer de nouvelles habiletés. Ils ont besoins d'apprendre de nouvelles façons de faire pour vivre des relations sociales satisfaisantes et s'adapter à la vie de groupe.

Dans l'animation de chacun des ateliers, qui sont au nombre de dix, l'éducatrice fait appel à Brindami, une petite souris très enjouée. Elle sollicite la participation des enfants et leur sert de modèle. Comme les enfants, Brindami éprouve de grandes joies, mais elle lui arrive aussi d'avoir quelques difficultés dans ses contacts avec les autres. Dans l'un et l'autre cas, Brindami propose aux enfants des façons de faire ou leur demande des suggestions.

Brindami verbalise beaucoup, elle communique aux enfants tout ce qu'elle pense et ce qu'elle fait afin de les aider à se rappeler ses gestes, paroles ou attitudes. Brindami est très attentive tout au long des ateliers. Elle félicite les enfants qui reprennent les comportements proposés; elle encourage ceux qui font des efforts pour pratiquer les nouvelles habiletés présentées.