Si vous voyez cet avis, votre navigateur ne supporte pas correctement les recommandations de la W3C sur le XHTML et le CSS.

Programme éducatif

 

Plateforme pédagogique

 

Vous pouvez aussi télécharger le document complet en version PDF qui se retrouve sur le Babillard sous l'onglet "Documents à télécharger" 

 

 

 

1. Bienvenue au CPE Calou!

Au CPE Calou, l’enfant occupe une place de choix. Notre équipe professionnelle met tout en œuvre pour répondre aux besoins des familles et permettre à tous les enfants de tous les groupes d’âge d’atteindre leur plein potentiel. La proximité du personnel auprès des enfants et des parents rend la relation harmonieuse et chaleureuse.

Bien que notre programme éducatif vise des orientations pédagogiques optimales, la bienveillance teinte notre approche au quotidien avec les toutes les personnes qui fréquentent notre milieu. Collègues, enfants ou parents, nous prenons le temps d’être à l’écoute des besoins et d’y répondre avec le meilleur de nos connaissances.

 

1.1 Le CPE Calou

Le Centre de la petite enfance Calou est une corporation sans but lucratif incorporée depuis 1984 en vertu de la partie III de la Loi sur les compagnies et reconnue par le ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine. Il est assujetti à la Loi sur les services de garde éducatifs à l’enfance, de même qu’aux Règlements adoptés en vertu de cette loi.  

La corporation détient un permis lui permettant de recevoir en installation :

  • 60 enfants dont 10 poupons à la Joséphine de Saint-Joseph-de-Beauce
  • 44 enfants dont 10 poupons à Sous mon aile de Saint-Joseph-de-Beauce
  • 44 enfants dont 10 poupons aux Petits Soleils de Saint-Victor
  • 36 enfants dont 10 poupons aux P’tits Griffons de La Guadeloupe

 

De plus, elle a encadré, supervisé et accompagné également pendant 22 années un grand nombre de responsables de garde en milieu familial.

 

La corporation est administrée par un conseil formé de neuf administrateurs dont les deux tiers sont des parents usagers des installations. Un membre  du personnel siège également au conseil. Les administrateurs sont assistés dans leur tâche par la directrice générale qui assure la gestion du centre au quotidien.

 

Présentement, les installations, La Joséphine et Les P’tits Griffons offrent la garde en groupes multi-âges,  c’est-à-dire que les enfants qu’on y retrouve sont âgés de 18 mois à moins de 4 ans. Les 4 ans forment un groupe d’enfants âgés de 4 ans. Pour leur part, les installations Les Petits Soleils et Sous Mon Aile divisent les groupes d’enfants par groupes d’âges respectifs.

 

2. Pourquoi un programme éducatif?

L’objectif principal d’un programme éducatif est de contribuer au bien-être des enfants et de soutenir l’amélioration continue de la qualité des services offerts. Notre programme servira également d’outil de communication (avec les nouvelles employées, les parents, les partenaires), de formation, de réflexion et de motivation. Il constitue notre carte de visite, le reflet de ce que nous sommes et de ce que nous avons envie de devenir. Il pose des repères pour l’élaboration d’une éthique professionnelle en nommant clairement nos convictions et les valeurs que nous entendons privilégier au quotidien.

 

Nous souhaitons que ce document, tout comme la démarche qui l’a précédé, soutienne notre action, nous aide à la planifier et à lui donner du sens en nous ramenant à la base commune à partir de laquelle nous travaillons et à notre mission, centrée sur le bien-être de l’enfant. Notre programme sera d’ailleurs le point de départ et de référence de notre projet éducatif.

 

Nous avons également tenu à intégrer l’ensemble des intervenantes de notre centre, en portant les valeurs, les convictions et les orientations du CPE Calou.

 

La réflexion collective nécessaire à son élaboration et à sa réalisation correspond à notre préoccupation de mieux vivre ensemble au quotidien, comme équipe et avec les enfants et les parents, à notre désir constant d’être de meilleures professionnelles, de même qu’à notre recherche de cohérence et de cohésion.

 

2.1 L’adaptation et l’intégration à la vie en collectivité

Au CPE Calou, nous mettons tout en œuvre pour permettre aux enfants de s’épanouir dans un environnement stimulant, chaleureux et amusant. Nous avons priorisé une pédagogie ouverte où l’enfant est le propre agent de son développement. L’apprentissage actif est une approche qui favorise le développement global de l’enfant et lui permet de faire ses choix en fonction de ses besoins et de ses intérêts. La structure des lieux, aménagée par coins de jeux, le matériel varié offrant plusieurs possibilités et l’horaire permettant à l’enfant de planifier ses activités s’inspirent de la pédagogie HighScope, une approche qui se veut démocratique. Un programme d’activités est aussi offert tout au long de l’année. Visant le développement global de l’enfant, nous animons des activités tel l’éveil musical ou le yoga et participons à des sorties diverses comme une visite à la ferme, à la bibliothèque ou simplement à l’épicerie du quartier!

 

Notre approche éducative favorise également le développement d’une relation professionnelle chaleureuse et accueillante tant pour l’enfant que pour le parent. À tout moment, les éducatrices sont disponibles pour communiquer avec le parent. Nous savons que l’intégration d’un enfant au CPE exige une période d’adaptation pour tous les membres de la famille. Nous souhaitons respecter le rythme de chacun et permettre à l’enfant que son intégration à la collectivité soit une réussite et un gage de succès pour toutes ses futures transitions!

 

3. Notre mission et nos atouts pour la réaliser

« Offrir un milieu de vie stimulant où le bien-être physique et affectif de l’enfant est au cœur de nos actions en développant une complicité entre les enfants, les parents et l’équipe de travail. Le CPE Calou se veut un tremplin pour l’avenir de nos enfants.»

 

Ce que nous entendons par « offrir » au quotidien :

  • Donner de soi, s’investir avec authenticité, être présente à l’autre;
  • Partager notre expérience, notre expertise tout en étant ouverte à celles des autres;
  • Apporter bonheur et plaisir, savourer les beaux moments et travailler à les multiplier;
  • Prendre le temps avec l’enfant, le parent et les collègues parce que les relations sont au cœur de la qualité.

 

Ce que nous désirons offrir :

  • Le meilleur de nous-mêmes et notre engagement à bien faire les choses;
  • Des moments significatifs et précieux à chacun des enfants;
  • Beaucoup de câlins et de plaisir;
  • Des occasions de faire des découvertes et de s’émerveiller;
  • Un milieu chaleureux et respectueux où la sécurité et la stabilité sont des préoccupations importantes.

 

Ce qui nous distingue :

  • L’importance que nous accordons aux activités à l’extérieur et le plaisir que nous y prenons;
  • Notre curiosité, notre désir d’apprendre et de partager;
  • Notre ouverture à l’intégration des enfants ayant des besoins particuliers;
  • Notre leadership et notre investissement dans les partenariats avec la communauté.

 

Notre vision de la qualité

  • Que le fait de centrer nos interventions sur les besoins des enfants est un gage de qualité;
  • Que l’implication du parent est un facteur important de la qualité et que les professionnelles de la petite enfance doivent veiller à soutenir cette implication;
  • Que l’influence de nos gestes sur l’enfant exige que nous maintenions un haut niveau de responsabilité mais également par une grande authenticité;
  • Que la qualité passe par le bien-être de chacun dans nos milieux de vie, celui des adultes qui entourent l’enfant étant lié étroitement à celui de l’enfant.

 

Le climat que nous travaillons à créer :

  • Où l’on prend le temps d’accueillir le parent afin de développer et de nourrir la confiance;
  • Où le plaisir et la spontanéité sont très présents et où l’imaginaire enrichit nos journées;
  • Respectueux, qui permet à chacun d’être soi-même.

 

4. Nos valeurs éducatives

Nous contribuons, chacune avec nos couleurs et nos forces, à ce que nous sommes comme équipe et organisation. Nous avons choisi de privilégier certaines valeurs auxquelles nous croyons et qui vont nous soutenir dans notre projet d’offrir au quotidien des services de qualité. Ces valeurs nous ressemblent et nous guident dans nos actions quotidiennes et dans le choix d’objectifs individuels et collectifs. Nous souhaitons travailler à rendre ces valeurs présentes et vivantes dans notre milieu, dans nos relations avec les enfants, les parents, les collègues et avec nous-mêmes.

 

L’estime de soi et la confiance

« L'aptitude à éprouver un sentiment favorable à son endroit; faite de quatre composantes : le sentiment de confiance, la connaissance de soi, le sentiment d'appartenance à un groupe et le sentiment de compétence. »

 

Nous donnons vie à cette valeur lorsque…

  • Nous soutenons la construction de l’estime de soi ;
  • Nous permettons à l’autre de relever des défis à sa mesure;
  • Nous favorisons l’autonomie et la confiance et invitons l’enfant à faire des choix;
  • Nous aidons l’autre à prendre conscience de ses forces et ses faiblesses.

            

Le respect et la bienveillance

« Un sentiment qui nous porte à traiter les personnes et notre environnement avec de grands égards; la capacité d’être véritablement présent et ouvert à l’autre; la considération sincère d’autrui. »

 

Nous donnons vie à cette valeur lorsque…

  • Nous respectons les différences et que nous apprenons aux enfants à les respecter;
  • Nous apprenons aux enfants à bien communiquer, à entrer en relation avec l’autre;
  • Nous leur servons de modèle en ce sens dans nos relations avec nos collègues et les parents;
  • Nous sommes à l’écoute des besoins de tous et nous y répondons avec tendresse et bienveillance.

 

Le plaisir et l’émerveillement

« Sensation ou émotion agréable, liée à la satisfaction d’un besoin, à l’exercice harmonieux des activités. Le fait d’être ouvert et réceptif à la nouveauté, à la beauté des choses; l’esprit de la découverte. »

 

Nous donnons vie à cette valeur lorsque…

  • Nous nous montrons enthousiastes et exprimons le plaisir que nous avons à faire notre travail;
  • Nous suscitons la curiosité et encourageons le plaisir de découvrir;
  • Nous sortons à l’occasion de la routine pour vivre quelque chose de différent;
  • Nous exprimons simplement le bonheur que nous avons à être ensemble.

L’autonomie

« La capacité d’exprimer sa personnalité en faisant des choix, en prenant des décisions et en les assumant; la possibilité d’agir seul, de reconnaître et d’utiliser ses forces et ses faiblesses et d’acquérir une image de soi. »

 

Nous donnons vie à cette valeur lorsque…

  • Nous les encourageons à faire des choses tout seul et soulignons leurs réussites;
  • Nous les soutenons dans l’acquisition de bonnes habitudes;
  • Nous les aidons à identifier et nommer leurs besoins.

 


5. Notre code d’éthique

Responsabilités envers les enfants

Je m’engage à :

  • Respecter la dignité de l’enfant en évitant les abus de pouvoir, les humiliations et les sarcasmes
  • Nommer l’enfant par son prénom et s’adresser à lui de façon chaleureuse et sécurisante
  • Connaître chaque enfant, ses besoins, ses rythmes, ses goûts et ses intérêts
  • Observer, prévenir et intervenir aux besoins spécifiques de l’enfant
  • Maintenir une ouverture sur les différences sociales, physiques, ethniques, intellectuelles et personnelles
  • Être planifiée, organisée et disponible pour les enfants
  • Créer dans notre milieu un climat d’affection, de confiance, de respect, de plaisir et d’émerveillement dans un environnement sain et sécuritaire
  • Préserver la confidentialité des enfants

 

Responsabilités envers les parents

Je m’engage à :

  • Reconnaître le parent comme étant le premier responsable de son enfant
  • Soutenir et seconder le parent dans ses compétences parentales
  • Maintenir une ouverture sur les différences sociales, physiques, ethniques, intellectuelles et personnelles
  • Être disponible, réceptive et à l’écoute du parent
  • Favoriser un lien de confiance
  • Accueillir chaleureusement les parents à leur arrivée
  • Informer les parents avec honnêteté et authenticité sur le développement de leur enfant
  • Éveiller le parent aux besoins de son enfant
  • Maintenir des liens professionnels dans le cadre mon emploi
  • Préserver la confidentialité des enfants

 

 

Responsabilités envers la société

Je m’engage à :

  • Informer davantage la population sur nos services
  • Offrir un service de garde de qualité
  • Développer et fournir des outils qui permettront à l’enfant de mieux s’intégrer à la société
  • Collaborer avec les différents organismes de la région pour optimiser les services offerts
  • Représenter le Centre de la petite enfance Calou de façon positive

 

Responsabilités envers la profession

Je m’engage à :

  • Reconnaître et m’informer des rôles et responsabilités qui concernent ma profession
  • Mettre à jour mes connaissances
  • Promouvoir une image positive de ma profession
  • Évaluer de façon critique, mes attitudes et mes pratiques
  • Assurer la protection de chaque enfant et dénoncer toute forme d’abus ou négligence à la DPJ
  • Préserver la confidentialité des informations reçues

 

Responsabilités envers l’équipe de travail

Je m’engage à :

  • Respecter mes collègues en favorisant un climat de travail sain
  • Maintenir une ouverture sur les différences sociales, physiques, ethniques, intellectuelles et personnelles
  • Préserver la confidentialité de mes collègues
  • Agir de façon honnête et loyale envers l’équipe de travail
  • Respecter les règles et les politiques en agissant de bonne foi
  • Prendre le temps de recevoir et communiquer l’information
  • M’adresser respectueusement aux personnes concernées lors de demandes ou commentaires
  • Écouter sans jugement les idées de mes collègues
  • Soutenir mes collègues lorsque c’est plus difficile
  • M’acquitter de mes obligations
  • Respecter mon environnement en protégeant les biens et conservant la propreté des lieux comme si c’était chez moi
  • Planifier et participer aux rencontres d’équipe et formations
  • Continuer d’exercer mon travail dans le plaisir et avec le sourire
  • Donner le meilleur de moi-même

 

6. Notre action éducative

Le Programme éducatif, Accueillir la petite enfance

Le Programme éducatif du Ministère, Accueillir la petite enfance, est le cadre qui oriente l’action éducative dans tous les centres de la petite enfance. Il a pour but de favoriser le développement global et harmonieux de l’enfant et de promouvoir la qualité éducative en guidant les interventions du personnel éducateur et en assurant la cohérence des interventions pour « donner une chance égale à tous les enfants ». Ce programme nous guide dans la structuration des lieux et des activités, dans nos relations avec les parents de même qu’en ce qui a trait à notre mode d’intervention. Il est articulé autour de six grands principes :

  • Chaque enfant est un être unique et les activités éducatives doivent respecter son rythme de développement, ses besoins individuels et ses intérêts.
  • Le développement de l’enfant est un processus global et intégré qui tient compte de ses habiletés et de toutes les dimensions de sa personne (intellectuelle, motrice, langagière, morale et socio-affective).
  • L’enfant est le premier agent de son développement; il construit sa connaissance de soi, des autres et de son environnement en manipulant, en explorant, en expérimentant, en s’exprimant de même qu’en écoutant et en observant.
  • L’enfant apprend par le jeu qui est un moyen privilégié d’interaction et d’évolution et, pour l’enfant, le moyen par excellence pour explorer l’univers, le comprendre, le maîtriser.
  • La collaboration entre le personnel éducateur et les parents est essentielle et contribue au développement harmonieux de l’enfant. Des relations harmonieuses entre le personnel éducateur et les parents donnent à l’enfant le sentiment de vivre dans un univers cohérent et favorisent le développement de sa confiance en lui et en les autres.

 

7. Les programmes que nous favorisons

Nous avons choisi, pour soutenir l’application du Programme éducatif, de privilégier le programme HighScope. Ce dernier correspond à nos convictions à l’égard de ce que nous souhaitons offrir à l’enfant quant aux formidables possibilités d’apprentissages actifs et d’expression du jeu. Ce programme favorise le développement global et harmonieux de l’enfant, en mettant l’accent sur le jeu qui est considéré comme le meilleur moyen pour l’enfant d’apprendre et de s’exprimer.

D’autres programmes stimulants sont également offerts pour compléter l’approche éducative HighScope.

 

7.1 SAEM, GED

Au CPE Calou, nous travaillons en étroite collaboration avec les intervenants du réseau de la santé afin de mettre en œuvre les outils SAEM (Service d’aide à l’enfant et à son milieu) et le GED (Grille d’évaluation du développement). Ceux-ci soutiennent l’éducatrice dans le dépistage et l’intervention précoce en plus d’offrir des outils précieux pour aider l’enfant à s’épanouir dans son milieu.

 

7.2 Brindami, Émo, Vers le pacifique

Parce que les enfants ont besoin de s’outiller pour les relations sociales et la vie de groupe, nous avons intégré dans nos milieux le programme Brindami. Une sympathique marionnette rend visite aux enfants pour explorer avec eux diverses habiletés sociales de base (entrer en contact, faire des demandes et accepter le contact des autres), des habiletés de communication (écouter l’autre, identifier et nommer des émotions) et des habiletés d’autocontrôle (attendre son tour, se calmer, tolérer la frustration). Émo est un épouvantail au grand cœur et dans son cœur se cachent des émotions. C’est par le biais de quatre marionnettes, accompagnés de livres que le programme d’Émo aide l’enfant à reconnaître et exprimer ses émotions : la colère, la peine, la peur et la joie.

Vers le pacifique est un programme conçu pour les enfants de 4 ans. L’objectif est de prévenir la violence par la promotion des conduites pacifiques. Avec l’aide de Madame Pacifique, les enfants apprennent qu’ils sont tous différents et que pour vivre en groupe, il faut respecter les différences de chacun. Les thèmes abordés sont entre autre, la connaissance de soi, les relations avec les autres et les choix de solutions.

 

7.3 Coquin et Galopin et Yoga

Coquin et Galopin est un programme de psychomotricité pour tous les enfants de la garderie. Des parcours moteurs sont installés et permettent aux enfants de perfectionner leurs habiletés motrices. En plus d’améliorer leur équilibre ou leur coordination les enfants développent leur confiance et leur estime de soi. Quant au jeu actif ou au yoga, qu’il soit à l’intérieur ou à l’extérieur, il vise le développement global de l’enfant et stimule les habiletés sensori-motrices.

 

7.4 Pat le mille-pattes et Croquarium

Les aventures de Pat le mille-pattes ou de Groseille et Pimbina sont des programmes d’éveil. Tous les sens sont mis à contribution pour l’exploration de différentes activités. Quelles soient culinaires, sensorielles ou scientifiques, c’est dans le plaisir et l’émerveillement que les enfants font de nouvelles découvertes.

 

7.5 Éveil musical

Les ateliers d’éveil musical créent un environnement favorable à divers apprentissages. Écoute, patience et autocontrôle sont constamment mis à l’épreuve à travers les ateliers exploratoires. Les découvertes universitaires du professeur Jonathan Bolduc appuient les recherches scientifiques sur les impacts positifs de la musique au  plan langagier. Dès la pouponnière, les enfants sont invités à manipuler différents instruments tels que tambourins, claves ou maracas.

 

8. Nos interventions éducatives

Ce que nous privilégions quand nous entrons en relation avec l’enfant

Notre rôle consiste à accueillir et accompagner l’enfant pour lui permettre de se développer harmonieusement. Nous plaçons au cœur de cet accueil l’établissement d’une relation privilégiée, le respect de l’unicité et notre désir d’offrir des moments précieux en tenant compte des besoins.

 

Des interventions démocratiques pour soutenir l’estime de soi et l’autonomie

L’adoption d’un mode d’intervention démocratique constitue en fait une façon de partager le pouvoir avec l’enfant. Nous lui laissons de la place dans les décisions qui le concerne, l’invitons à faire des choix et aménageons son environnement pour qu’il puisse facilement l’explorer, ce qui favorise le développement de son autonomie et la construction de son estime de soi. Nous accompagnons l’enfant dans l’exploration de son univers; nous le soutenons et l’encourageons tout en respectant son rythme afin qu’il se sente valorisé.

 

Nous croyons à l’importance :

  • De miser sur les forces de l’enfant
  • De proposer à l’enfant des défis et des responsabilités à sa mesure
  • D’inviter l’enfant à s’exprimer
  • De faire sentir à l’enfant qu’il est unique
  • D’aider l’enfant à prendre conscience de ses forces et de ses faiblesses
  • D’apprendre à l’enfant à respecter les différences

 

Un cadre sécurisant pour apprendre à vivre ensemble

Nous encadrons souplement les enfants grâce à des règles de vie simples et à un horaire équilibré et stable qui offrent à l’enfant un cadre sécurisant. Les règles sont claires, cohérentes et appliquées de façon constante.

 

Nous croyons à l’importance :

  • De soutenir les enfants dans leur apprentissage de la résolution de conflits
  • De leur permettre de vivre des conflits
  • De les aider à verbaliser leurs émotions et de les accompagner dans l’apprentissage
  • De guider l’enfant dans sa façon d’entrer en relation avec l’autre et de communiquer

 

Nos balises lorsqu’un conflit survient :

  • Observer, accorder du temps aux enfants avant d’intervenir
  • Inviter les enfants à prendre le temps de se calmer et à s’exprimer de façon acceptable
  • Reconnaître et respecter les émotions des enfants
  • Aider les enfants à identifier des solutions
  • S’assurer que la solution est acceptable pour tous
  • Renforcer les enfants positivement lorsqu’ils dénouent seuls un conflit
  • Lorsque des gestes malheureux sont posés, inviter les enfants à en prendre conscience et à réparer; éviter les « conséquences »

 

Jouer, s’émerveiller, inventer… et devenir grand

Nous souhaitons offrir à l’enfant un environnement et un encadrement qui favoriseront la découverte et l’émerveillement, qui feront naître son enthousiasme, et où le jeu et les rires seront omniprésents. Ce que l’enfant fait avec plaisir est stimulant et valorisant. Le jeu constitue pour l’enfant l’instrument par excellence pour explorer l’univers, le comprendre, mais également pour communiquer et entrer en relation avec l’autre. Nous le considérons donc comme un outil essentiel d’apprentissage, d’expression, de stimulation et d’intégration de l’enfant et il occupe une place très importante tout au long de nos journées.

 

Nous croyons :

  • À l’importance de bien planifier les activités, en prévoyant des options de rechange qui nous permettrons de mieux nous adapter aux besoins de l’enfant
  • À l’importance de favoriser l’invention, l’appel à l’imaginaire
  • Que les différents moments de vie gagnent à être investis avec le jeu
  • À l’importance de s’impliquer dans le jeu avec les enfants, d’avoir du plaisir avec eux
  • L’importance de la démarche plus que le produit fini

 

Nos balises pour faire naître le plaisir :

  • Gérer souplement le temps et saisir les beaux momentsÊtre soi-même; être authentique dans nos relations
  • Être à l’écoute des besoins changeants des enfants
  • Intégrer le jeu aux routines et aux transitions
  • Varier les activités et le matériel offert aux enfants

 

Le plaisir d’observer 

Grâce à l’observation, nous apprenons à connaître les enfants. Nous les regardons et les écoutons attentivement pendant qu’ils jouent et en jouant avec eux pour découvrir ce qui les intéresse, ce qui retient leur attention et ce qu’ils comprennent de l’univers qui les entoure. De cette façon, nous pouvons personnaliser nos interventions et faire sentir à l’enfant qu’il est unique.

Nous croyons que l’observation nous permet :

  • De mieux connaître les enfants que nous accompagnons dans leur développement (Comment se débrouille-t-elle pour faire une tour?)
  • De mieux comprendre la dynamique de notre groupe (Avec qui joue-t-il ces temps-ci?)
  • D’identifier les meilleures stratégies pour intervenir auprès d’un enfant (par exemple lorsqu’on élabore un plan d’intervention) (Comment communique-t-il?)
  • De choisir du matériel, des activités, des thèmes, qui correspondent aux besoins et aux intérêts des enfants (Avec quel matériel aime-t-il jouer? GED)
  • D’enrichir notre communication avec les parents en affichant la planification hebdomadaire ou mensuelle de notre planification. (Près de la porte du local)

 

Nos balises pour mieux observer :

  • Planifier nos activités et l’utilisation du matériel en fonction de nos observations
  • Bien planifier nos activités pour se dégager du temps pour observer
  • Se rappeler que tous les moments de vie sont propices à l’observation

 

Comment nous souhaitons vivre chacun des moments de la journée

Le plaisir d’accueillir et de dire au revoir

Nos balises :

  • Considérer l’accueil et le départ comme des moments privilégiés, cruciaux pour le développement de la confiance et de la capacité d’attachement
  • Respecter le rythme des enfants et des parents, tant pour le départ que pour l’arrivée; être attentive aux besoins exprimés
  • Saluer l’enfant et le parent avec le sourire à l’accueil et au départ
  • Établir une bonne communication avec le parent et l’enfant, être ouverte
  • En début de journée, être à l’écoute, prendre le pouls pour mieux accueillir l’enfant
  • Assurer une bonne transmission des informations et des messages, tant ceux du parent que de l’éducatrice responsable

 

Le plaisir de découvrir

Nos balises :

  • Les inviter à découvrir le monde qui les entoure dans notre milieu ou par toutes autres sorties éducatives telle qu’une visite à la ferme ou la bibliothèque
  • S’émerveiller et susciter l’émerveillement des enfants
  • Questionner et soutenir le questionnement des enfants

 

Le plaisir de manger et d’échanger

Nos balises :

  • Faire des repas un moment calme où l’on prend le temps
  • Donner le goût de la découverte, inviter l’enfant à goûter
  • Faire des repas un moment d’échange avec les enfants

 

Des moments doux pour préserver le plaisir

Nos balises :

  • La détente est nécessaire pour tous les enfants
  • Respecter les besoins physiologiques de l’enfant, son rythme
  • Accompagner l’enfant pour qu’il apprenne à se détendre

 

Le plaisir des petites choses : bien vivre les routines et transitions

Nos balises :

  • Considérer ces moments de vie, leur accorder t leur importance; les investir avec le jeu
  • Intégrer des chansons, faire appel à l’imagination, utiliser des objets pour donner des repères à l’enfant, créer un climat joyeux et soutenir les interventions entourant les moments de routine et de transition
  • Susciter la curiosité, proposer de nouvelles façons d’aborder les routines ou leur donner du sens en expliquant aux enfants ce qui les motive
  • Faire appel aux suggestions des enfants pour animer les routines et les transitions
  • Utiliser un tableau permettant à l’enfant de se situer dans le déroulement de la journée

 

Le plaisir d’aller jouer dehors

Nos balises :

  • Considérer les sorties à l’extérieur comme essentielles au développement harmonieux des enfants et à la qualité du service que nous offrons
  • S’impliquer dans le jeu avec les enfants
  • Planifier nos sorties à l’extérieur, les organiser (activités, matériel, etc.) sans pour autant écarter les choix spontanés des enfants
  • Intégrer des jeux coopératifs ou d’équipe pour soutenir le développement des compétences sociales des enfants
  • Profiter des sorties à l’extérieur pour observer les enfants, notamment dans leurs interactions
  • Profiter des activités à l’extérieur pour donner de petites responsabilités aux enfants (ex. : sortir le matériel, apporter les verres)
  • Laisser les enfants courir, sauter, imaginer et entrer en relation avec d’autres

 

9. La place que nous accordons aux parents

Le parent, premier responsable de son enfant

Nous reconnaissons que les parents sont les premiers éducateurs et premiers responsables de leurs enfants. Ce sont eux qui connaissent le mieux leur enfant et nous nous positionnons comme des partenaires lorsqu’il s’agit de celui-ci. Nous sommes attentifs aux besoins et préoccupations des parents et prenons en considération leurs croyances de même que leurs choix.

 

La place des parents dans la vie de notre organisation

Nous croyons à l’importance cruciale de l’implication du parent dans la vie de son enfant. C’est pour nous un ingrédient essentiel de la qualité de ce que nous offrons. Nous invitons les parents à s’intéresser à la vie de leur enfant chez nous et à s’impliquer de différentes façons dans l’amélioration continue des services que nous offrons (comités, conseil d’administration, etc.) ou simplement pour vivre de beaux moments avec leur enfant (sorties, activités spéciales).

 

La façon dont nous entrons en relation avec les parents

L’accueil des parents

Accueillir les parents, c’est d’abord les connaître et les reconnaître, avec ce qu’ils sont et ce qu’ils vivent, leur unicité et leurs besoins. C’est aussi les sécuriser, alors qu’ils nous confient ce qu’ils ont de plus précieux, et établir un lien de complicité. Cette complicité est faite de rapports personnalisés avec eux, d’écoute et de partage autour du vécu de l’enfant dans notre service de garde comme à la maison.

 

Afin de favoriser l’implication des parents auprès de leur enfant dans ce qu’il vit au CPE Calou, nos échanges avec eux se font sous le signe du respect des personnes, de l’ouverture et de la valorisation.

La collaboration parents/personnel éducateur

Nous encourageons les parents à échanger avec nous sur le vécu de leur enfant, à la maison comme au service de garde. Nous souhaitons par ce moyen favoriser la continuité entre les milieux de vie de l’enfant, être partenaires dans la résolution de problèmes et contribuer au sentiment de confiance de l’enfant et à sa capacité d’attachement.

 

Nos balises pour tisser des liens de qualité avec les parents

  • Accueillir l’enfant et les parents avec un sourire chaleureux
  • Prendre le temps d’entrer en contact avec le parent afin de développer une relation de confiance
  • Respecter le rythme du parent au moment de l’accueil
  • Respecter la confidentialité
  • Avoir le souci d’assurer une continuité de la maison au CPE
  • Respecter les choix éducatifs et les choix de vie des parents, s’abstenir de juger
  • Valoriser le parent dans son rôle
  • Soutenir le parent dans le développement de ses compétences sans toutefois se positionner comme expert
  • Considérer l’unicité de chaque famille
  • Être attentifs aux besoins exprimés par les parents, les considérer

 

10. L’environnement éducatif

Nous croyons à l’importance d’offrir à l’enfant un environnement physique et humain dans lequel il pourra s’épanouir et se développer harmonieusement et en toute sécurité. Chacun des milieux et chacune des équipes ont leurs atouts et leurs forces que nous tentons de valoriser et de mettre à profit au maximum.

 

10.1 L’environnement physique

Les aménagements à l’intérieur et  le matériel disponible

Les locaux des quatre installations ont  été aménagés en fonction de l’âge, des besoins et des intérêts des enfants de même que de notre préoccupation pour le développement global de l’enfant. Du matériel de qualité, attrayant, adapté à son stade de développement et en quantité suffisante est mis à sa disposition.

 

Possibilités à l’extérieur

 

À la Joséphine, à St-Joseph, la cour extérieure est divisée en deux parties (poupons et plus de 18 mois). Bien qu’une clôture sépare les deux parties, il est possible pour les enfants de circuler dans les aires de jeu. Le quartier est calme et sécuritaire, ce qui rend possibles et agréables les promenades avec le poupon-bus ou les explorations riches en découvertes pour les plus vieux.

 

Au Petits Soleils, à St-Victor, la cour offre des tonnes de possibilités. Qu’il s’agisse d’escalader le bloc moteur, de construire à plusieurs dans nos deux carrés de sable, de rigoler en dévalant la pente l’hiver ou encore de prendre la collation à l’ombre d’un arbre, les enfants s’en donnent à cœur joie à l’extérieur.

 

Au P’tits Griffons, à La Guadeloupe, la cour des enfants se divise également en deux parties. L’une pour les plus petits où se retrouvent glissage, carré de sable, véhicules et maisonnette. Tout ce dont a besoin le poupon pour son développement global. Pour sa part, la cour extérieure des grands offre une multitude de possibilités pour s’émerveiller! Les enfants circulent en vélo sur la piste colorée, grimpent pour aller glisser et construisent de magnifiques châteaux de sable dans l’aire de jeu destiné à cette activité. Il n’y a pas de limite pour la créativité et l’imaginaire des enfants.

 

À Sous Mon Aile, à Saint-Joseph, la cour extérieure offre une multitude de possibilités aux enfants. Coloré et texturé, le sol est recouvert d’une surface synthétique sécuritaire pour permettre aux enfants de jouer librement à des jeux de ballons, circuler en vélo ou regarder des livres sous l’abri. Des carrés de sable sont aussi disponibles pour les enfants de 18 mois et plus et les poupons. Enfin une partie de la cour est réservée au module de jeu conçu pour grimper et glisser.

 

Récemment, le CPE a fait le choix d’investir dans l’installation de jets d’eau. Les 4 installations permettent aux enfants de se rafraîchir l’été en toute sécurité!

 

10.1.1 Organisation physique des lieux et du matériel

Dans notre CPE, le personnel :

  • Prévoit des espaces en tenant compte des besoins et intérêts des enfants, notamment pour le jeu.
  • Aménage les locaux de manière à favoriser le développement global de l’enfant.
  • Permet aux enfants un contact direct avec le matériel de jeu.
  • Met à la disposition des enfants un matériel approprié à leur âge et à leur niveau de développement.
  • Rend les lieux accueillants pour les enfants et les parents.

 

10.1.2 L’aménagement des aires de jeux par coins d’activités 

Les coins d’activités permettent à l’enfant de vivre des expériences contribuant à son développement global. Un même coin peut favoriser plusieurs dimensions de son développement, que ce soit physique, social, émotif, cognitif, créatif ou langagier.

Les coins d’activités et le matériel sont identifiés pour aider les enfants à les reconnaître. Plusieurs outils pédagogiques (affiche, tableau, calendrier, horaire, planificateur des tâches, etc.) sont aussi utilisés pour permettent à l’enfant de se structurer dans son environnement.

Dans chaque local, nous retrouvons du matériel de base mais une rotation du matériel est faite régulièrement pour le plus grand plaisir des enfants.

 

Liste des différents coins d’activités dans les aires de jeux :

 

  • Coin des blocs 

Permet à l’enfant de construire des structures, de découvrir et d’approfondir les relations spatiales. On retrouve des blocs de toutes les formes et grandeurs, boîtes et cylindres en carton de différentes grandeurs, camions, avions, bateaux, autos figurines, animaux, ferme, maison, garage, objets qui représentent différents lieux, objets qui s’encastrent et se démontent, petit tapis, tablettes et paniers de rangement, etc..

 

  • Coin maison 

Permet à l’enfant de vérifier ses connaissances sur le monde qui l’entoure, d’imiter des modèles, d’exprimer ses émotions, de communiquer en étant à l’écoute de ses besoins.  Mobiliers de cuisine, de salon et de chambre, boîtes de lieux publics, ustensiles et vaisselle, aliments en plastiques, poupées, accessoires pour poupées, déguisements, objets usuels de la maison, miroir, marionnettes, etc..

 

  • Coin arts

Permet à l’enfant de transformer les objets et de leur donner un sens, de représenter par la manipulation de matériaux tout ce qu’il fait, ce qu’il voit et ce qu’il imagine.  On y retrouve , différentes sortes de papiers (de construction, de soie, journal, et d’emballage),de la colle, des ciseaux, des élastiques, de la ficelle, du ruban, de la gouache, de la peinture tactile, des pots, des pinceaux, des éponges, des estampes, de la  pâte à modeler, des bouts de tissu, de la ouate, des bâtonnets, des pailles, des bouchons de liège, des catalogues, des crayons de couleur, de la feutrine, une table, des chaises, un tableau, une armoire de rangement, etc..

 

  • Coin jeux de table

Permet à l’enfant de manipuler, d’ordonner, de décoder, de s’investir dans une activité plus individuelle.  Casse-tête, perles à enfiler, jeu de dominos, objets à ordonner, blocs Lego, jeux de loto, jeux de mémoire et d’observation, jeux de société, casiers de rangement, chaises,  tables, etc..

 

  • Coin lecture et écriture

Permet à l’enfant de découvrir et reconnaître les livres favorisant le développement langagier : présentoir pour des livres (livres d’histoires, livres fabriqués par les enfants, livres d’images, de photos), lettres aimantées, feuilles, crayons, lettres et formes à tracer, boîte de mots, centre d’écoute (histoire et musique), ordinateurs et logiciels, coussins, chaise berçante, tapis, etc..

Le coin lecture peut aussi être un environnement de détente pour permettre à l’enfant de se retirer du groupe et prendre du temps pour lui.

 

  • Coin eau et sable

Permet à l’enfant d’expérimenter différents principes à partir d’éléments solides et liquides, de creuser, de remplir, de vider, de mélanger, de modeler, de mouler, avec différentes textures.  On y retrouve des bacs (eau, sable, riz, fèves), autos et camions de plastiques, contenants de différentes grosseurs pour vider et transvider, chaudières, pelles, tasse à mesurer, vaisselle, objets pour faire flotter, etc..

 

Cour extérieure 

L’aménagement extérieur permet à l’enfant de s’exercer à grimper, construire, se balancer, se hisser, glisser, se cacher, sauter, pousser, tirer, conduire, frapper, lancer, manipuler et imiter.  Offrir des activités variées pour respecter les besoins de l’enfant d’être calme, de se retirer ou d’être actif.  Comme équipement, on retrouve : balançoire, structure de jeux, tunnel, accessoires de sable et d’eau, tricycles, voiturette, glissoire, pneus, maisonnette, balles, ballons, panier, filet, etc..

D’autres coins peuvent venir s’ajouter ou être modifiés selon l’intérêt des enfants, les saisons et le matériel disponible.

 

10.2 L’environnement humain

Nos balises pour mieux vivre ensemble

  • Travailler à maintenir un bon climat, notamment en communicant adéquatement, en se respectant et en s’entraidant
  • Avoir le souci au quotidien d’animer et de transmettre les valeurs que nous privilégions
  • Accepter de travailler sur soi, de se reconnaître dans ses forces et ses faiblesses, de se respecter et de s’exprimer selon ses convictions
  • Avoir le souci de s’engager, de contribuer avec le meilleur de soi-même aux projets collectifs de l’équipe ou de l’organisation
  • Être authentique dans nos relations avec les autres
  • Respecter et valoriser la différence et l’unicité

 

10.2.1 La planification et les lieux d’investissement

Notre centre de la petite enfance, comme en témoigne ce programme éducatif et le projet qui en découle, reconnaît l’importance de la planification pédagogique et octroie chaque semaine aux éducatrices du temps pour la mener à bien, en dyade et individuellement. La vie pédagogique a également sa place dans les rencontres d’équipe et peut à l’occasion faire l’objet de rencontres ou de formations sur des thèmes ou projets précis.

 

10.2.2 La supervision et le conseil pédagogique

La supervision pédagogique est assurée par la directrice adjointe à la pédagogie et l’agente-conseil en soutien pédagogique et technique. Elles veillent à l’application du Programme éducatif, dans l’aménagement des activités comme des lieux et en regard de l’intervention démocratique et des relations établies avec les parents. Elles ont également le mandat de soutenir et d’accompagner  les professionnelles de la petite enfance dans leur travail auprès des enfants. Notre équipe pédagogique participe également à des tables de concertation avec différents organismes tels que le CISSS, le CQSEE, Avenir d’enfant et bien d’autres, toujours dans le souci d’améliorer nos compétences et notre service.

 

11. Les périodes de transition et de routine

Les périodes de routine, c’est–à-dire : l’arrivée, le départ, les repas et collations, l’hygiène corporelle, la sieste, le rangement ainsi que les périodes de transition entre les activités.  Ces moments occupent une grande place dans la journée de l’enfant et lui servent de repère dans l’organisation de sa journée. Lorsque ces périodes sont bien menées, elles contribuent à la santé physique et au bien-être affectif des jeunes enfants.

 

11.1 Arrivée/Départ

Il est normal que certains enfants éprouvent de l’anxiété lorsqu’ils doivent se séparer de leurs parents le matin. Une adaptation progressive de l’enfant au service de garde et un accueil chaleureux du personnel contribuent à l’aider à se sentir à l’aise dans son nouveau milieu en collectivité. Il est important que le parent et le personnel éducateur prennent du temps pour s’échanger des informations concernant la nuit (à l’arrivée) et la journée de l’enfant (au départ).

Tous les enfants et le personnel doivent se laver les mains à l’arrivée pour éviter la contamination de maladie infectieuse ou le déclenchement de réaction allergique.

Amisgest : Les parents reçoivent également un porte-clé (puce) dès les premiers jours de garderie. C’est au parent que revient la responsabilité de remettre à l’éducatrice le porte-clé de l’enfant pour signifier sa présence. L’éducatrice le lui remettra en fin de journée.      

11.2 Repas et collations

Une alimentation saine et équilibrée contribue à la bonne santé des enfants et augmente leur capacité d’apprentissage. Les repas sont attrayants et nutritifs.  Les portions, la variété, les textures, les couleurs, les saveurs, les nouveautés et les diètes spéciales sont prises en considération. Notre équipe de travail s’inspire également du cadre de référence Gazelle et Potiron dans le choix des orientations en lien avec la promotion de saines habitudes de vie et de saines habitudes alimentaires. Ce cadre de référence est un outil significatif dans l’élaboration de notre menu et nous permet de faire de meilleurs choix pour les enfants.

 

             Concernant l’alimentation, nous tenons compte des principes suivants :

  • La nourriture est source de plaisir: elle n’est donc jamais utilisée à des fins de récompense, punition ou chantage.
  • Manger est une expérience positive: l’enfant est encouragé à goûter tout ce qui est servi sans jamais être forcé. On a souvent du plaisir à faire des activités de cuisine avec les enfants ou à préparer ensemble la collation.

             Une politique alimentaire est aussi disponible pour approfondir le sujet.

 

11.3 Problèmes particuliers reliés à l’alimentation

  • Les enfants qui ont des allergies reçoivent une attention particulière. On évite le plus possible que l’enfant se sente exclu à cause d’une restriction. Pour les cas particuliers, la collaboration des parents est nécessaire et essentielle.

             Une politique sur les allergies alimentaires est aussi disponible pour approfondir le sujet.

 

11.4 Hygiène

  • Le lavage des mains occupe une place importante dans la routine de la journée. Éducatrices et enfants se lavent les mains plusieurs fois par jour : après être allé à la toilette, avant et après les repas et lors de certaines activités. Ainsi, on diminue les risques de contagion (diarrhées, rhumes etc..).
  • Le lavage de la bouche et les vêtements exempts de nourriture sont également exigés pour éviter le contact de protéine allergène pour les enfants allergiques.
  • Les enfants ont accès à la toilette quant ils en ont besoin et non à heure fixe. Cependant, on leur fait penser avant certaines activités: repas, sieste, sortie à l’extérieur.
  • Les enfants qui sont à la période d’apprentissage de la propreté sont, par contre, amenés aux toilettes à des heures régulières.
  • Les enfants qui mouillent leurs pantalons sont changés immédiatement sans être blâmés ou ridiculisés. Les vêtements souillés sont remis aux parents pour être nettoyés.

11.5 Sieste et repos

  • Le rituel du coucher se fait toujours de la même manière, dans un climat de détente, tranquillité, douceur et tendresse. On peut lire une histoire, mettre une musique douce, se faire masser un petit peu et s’endormir doucement.
  • Les enfants se réveillent progressivement par eux-mêmes. Dans l’après-midi, un temps est réservé pour la relaxation ou la sieste pour tous les enfants.  Chez les poupons, on respecte le rythme et le besoin de sommeil de chaque enfant.  On tient compte des besoins de sommeil variables d’un enfant à l’autre et c’est pourquoi on permet aux enfants plus âgés de se lever pour faire une activité calme.
  • Il est souhaitable que l’enfant amène de la maison un objet significatif pour lui (ourson, petit oreiller, doudou,etc…).

             Une politique sur le sommeil est aussi disponible pour approfondir le sujet.

 

12. Les périodes d’activités autres que de routine

Les activités du groupe d’appartenance (Petit groupe)

Le personnel éducateur et les enfants décident et planifient ensemble l’activité à faire.  C’est aussi à ce moment que le personnel éducateur peut initier les enfants à du nouveau matériel et activités qu’ils pourront par la suite utiliser dans leurs périodes d’ateliers.  Les activités suggérées respectent toujours le rythme et l’âge des enfants.

 

Périodes d’activités en grands groupes ou regroupement d’âges multiples

Certains jours, on organise des activités en grands groupes qui traitent d’un thème spécifique (le cirque, le safari, etc.).  Il y a aussi des périodes de la journée ou certaines activités organisées permettent un regroupement d’enfants d’âges multiples : lors de l’arrivée, des périodes de jeux libres, des activités à l’extérieur et du départ.  Nous permettons aussi aux enfants qui le désirent, d’effectuer des visites dans le groupe de leurs frères et sœurs.

 

Le matin et l’après-midi après la sieste, on retrouve des périodes d’activités intérieures et extérieures en petits groupes. Durant ces périodes, on retrouve un équilibre entre les activités librement choisies par l’enfant et celles qui sont dirigées par l’éducatrice.

 

Une bonne planification de ces périodes d’activités permet aux enfants:

  • de participer à l’aménagement de leur environnement ;
  • de choisir leurs activités ;
  • de tenir compte de leurs besoins individuels dans l’horaire des activités ;
  • d’encourager leur créativité;
  • de bénéficier de périodes d’activités ouvertes qui font appel à tous les aspects de leur développement;
  • de recevoir une attention individuelle particulière durant les activités ;
  • de favoriser les occasions d’échanger entre eux.

 

Les activités de rassemblement (Grand groupe)

Cette période permet aux enfants et au personnel éducateur d’être ensemble pour chanter, raconter ou écouter une histoire, faire des jeux collectifs.

 

La période de travail

  • L'enfant décide, selon ses goûts et intérêts, le coin d’activités où il désire jouer et l'éducatrice peut l’aider à exprimer son choix, à reconnaître le matériel mis à sa disposition et en faire une bonne utilisation.
  • Plusieurs enfants peuvent participer à ce travail en même temps, en jouant individuellement ou ensemble.
  • La durée de la période planification-action-réflexion varie selon l’âge des enfants.
  • L'éducatrice est présente pour y jouer un rôle d’observation et d’accompagnement.

 

La période planification-action-réflexion se divise en quatre parties :

  • Période de planification : Les enfants indiquent ce qu’ils planifient ou ce qu’ils veulent faire durant la période de travail.
  • Période de travail: Moment où l’enfant réalise ce qu’il a planifié. L’enfant peut manipuler n’importe quel objet dans n’importe quel coin thématique.
  • Période de rangement : L’enfant doit range le matériel et l’équipement à sa place tel qu’indiqué par l’identification du matériel et des coins de jeux.
  • Période de réflexion: permet à l’enfant de s’exprimer sur le travail qu’il vient de vivre (ce qu’il a fait, appris ou ce qu’il voudrait changer).

 

13. Le développement global des enfants à travers ses activités

13.1 Développement physique et moteur

L’enfant contrôle ses gestes et ses mouvements dès ses premiers mois. Grimper, marcher, courir ou sauter sont des activités qui sollicitent les grandes masses musculaires et participent au développement global de l’enfant. Dessiner, découper, lacer ou boutonner sont des activités qui exigent plus de précision dans les gestes et qui font appel aux petits muscles, particulièrement ceux des mains et des doigts. Tout au long de son développement, l’enfant cherchera à maîtriser ses mouvements et à raffiner ses gestes.

 

Par exemple, nous profitons des opportunités de la journée pour permettre à l’enfant d’utiliser et de développer tous ses sens : toucher, goûter, écouter, regarder, sentir. Plusieurs activités sont aussi offertes dans le but de développer sa motricité globale et fine.

 

Le cadre de référence Gazelle et Potiron est un outil indispensable dans notre service de garde. L’intégration du jeu actif est présent quotidiennement et nous travaillons annuellement les orientations du cadre de référence pour promouvoir les saines habitudes de vie. Coquin et Galopin est entre autre un programme mis en place par notre personnel éducateur pour faire bouger les enfants de tous âge à travers des parcours moteurs thématiques. Ces activités sont présentées mensuellement aux parents à l’intérieur des planifications pédagogiques.

 

Motricité globale :

L’enfant développe sa coordination motrice, apprend à mieux sentir son corps et s’en servir le plus adéquatement possible, acquiert la notion d’orientation dans l’espace à travers les activités suivantes :

  • jeux rythmiques : danse, mouvement qui suit le rythme, ronde
  • jeux d’équilibre
  • rouler, ramper, grimper, marcher, sauter, courir, bondir, culbuter, lancer, attraper, faire rebondir
  • relaxation

 

Motricité fine :

On peut favoriser le développement de la motricité fine, en donnant à l’enfant, des occasions de développer un meilleur contrôle œil-main-doigt à travers les activités suivantes :

  • casse-tête et assemblage,
  • jeux de perles (enfilage),
  • jeux d’eau ou sable (vider, remplir, transvider),
  • bricolage (découper, tracer, dessiner),
  • jeux de construction,
  • jeux de blocs,

 

La satisfaction des besoins affectifs de l’enfant est tout aussi vitale que celle de ses besoins physiques. Dans cet aspect du développement, l’enfant apprend à faire confiance aux adultes, ce qui lui permet par la suite d’explorer et d’apprendre sur ce qui l’entoure. L’enfant découvre peu à peu sa propre identité et développe sa capacité à gérer ses émotions. Ces habiletés lui sont essentielles lors de la résolution de conflits et dans l’établissement de relations adéquates avec ses pairs.

 

13.3 Développement social et morale

La vie de groupe dans les centres de la petite enfance offre des occasions riches pour explorer et développer la dimension sociale et morale des enfants. C’est un milieu privilégié pour apprendre les valeurs, les normes et les règles sociales. En acquérant de la maturité, l’enfant devient plus sensible aux autres et intériorise certains principes moraux. La vie de groupe offre également l’opportunité de vivre le partage, la collaboration, le respect des autres, de l’environnement et des règles de vie.

 

Notre milieu de garde permet aux enfants de faire l’apprentissage de plusieurs habiletés sociales, ainsi on peut aider les enfants à devenir plus sensibles aux sentiments des autres personnes :

  • par les jeux de rôles, les interventions du personnel, les histoires ou images de personnes exprimant des émotions.
  • par l’apprentissage du partage des jouets, du matériel et de leurs éducatrices
  • en les encourageant à coopérer et à s’entraider
  • par l’apprentissage de règles qui s’appliquent à tous les enfants
  • en leur donnant des opportunités de commencer à faire des compromis
  • en leur apprenant à travailler ensemble, à former des équipes
  • en supportant les enfants plus timides
  • en favorisant le développement de leur contrôle de soi
  • en leur fournissant des occasions de choisir, de prendre des décisions, par l’acquisition de compétences et d’habiletés dont ils sont fiers
  • par une attitude chaleureuse et significative du personnel
  • par une constance et cohérence dans l’application de la discipline.

 

13.4 Développement langagier

Les interactions entre l’enfant et l’adulte sont des occasions privilégiées pour favoriser le développement langagier. Avec le temps, l’enfant acquiert la capacité de comprendre les messages et de s’exprimer oralement. Le langage oral est un outil de communication qui permet à la pensée de s’organiser et d’échanger à l’aide de mots et de phrases avec ses pairs alors que le langage artistique et corporel permettent à l’enfant d’exprimer ses idées et ses émotions par des gestes ou à l’aide de jeux. 

Nous croyons que le développement intellectuel de l’enfant est fortement relié au développement de son langage.

 

Nous encourageons et facilitons l’acquisition du langage de l’enfant:

  • par une écoute attentive, en lui parlant souvent, en l’encourageant à parler avec les autres enfants et en utilisant des questions qui favorisent la conversation;
  • en lui répétant l’expression juste (vocabulaire, prononciation)
  • par des discussions, histoires, comptines, chansons, théâtre, jeux de perception, imitation, jeux de langage, cassettes audio, etc..

 

13.5 Développement cognitif

Durant la petite enfance, l’enfant est amené à développer et comprendre différents concepts qui touchent la logique, les arts, la musique ou les sciences. L’apprentissage se fait à travers différentes expériences et dans l’exploration de son environnement. Ces différentes activités d’observation et d’expérimentation lui permettront de développer la construction de sa pensée ainsi que certaines habiletés telles la concentration ou la mémorisation.

 

Nous encourageons et facilitons le développement cognitif et intellectuel de l’enfant :

  • En développant ses capacités d’attention et de concentration par des jeux de table, en racontant et/ou écoutant des histoires, exercices de respiration, relaxation, activités de lecture et d’écriture, etc..
  • En développant sa perception auditive : par des chansons, musique, danse, instruments de musique, écoute et exploration des bruits et du silence, etc..
  • En stimulant sa curiosité par des différentes activités d’observation, d’expérimentation, d’observation de la nature, jeux de sable et d’eau, cuisine, exploration des cinq sens, jeux de manipulation, etc..
  • En développant le raisonnement logique, la construction de la pensée et de l’élaboration de concepts (classification, nombres, temps, espace).  En lui permettant d’émettre des hypothèses et de les vérifier, de comprendre la relation entre les objets et l’environnement, etc.. (les contraires petit/grand, plein/vide, les nombres, jeux de classification, calendrier, etc..)

 

14. Le développement global des poupons à travers ses activités

14.1 Développement physique et moteur

Nous accueillons des poupons dès leurs premiers mois de vie, selon les besoins et la réalité des familles. Le personnel éducateur veille au développement physique et moteur des tout-petits en organisant un environnement physique qui favorise le développement global. Les enfants sont encouragés à se déplacer sur le dos ou le ventre, à ramper ou se lever, chacun à son propre rythme. Des matelas sont disposés au sol pour permettre aux poupons de se déplacer en tout sécurité. Nous y retrouvons aussi un mobilier adapté à la hauteur des enfants qui permet à ceux-ci de s’agripper ou se lever pour de nouvelles découvertes. Les jouets disponibles contribuent au développement de la motricité fine en encourageant le poupon dans la préhension du jouet, dans l’empilage de blocs par exemple ou lorsqu’il tourne les pages d’un livre.

 

Motricité globale :

  • Tourner la tête
  • Se retourner sur le dos ou sur le ventre
  • Se déplacer à quatre pattes
  • Marcher ou grimper

Motricité fine :

  • Secouer un hochet
  • Remplir ou vider
  • Tenir seul son biberon ou gobelet
  • Tenir sa fourchette

 

Nous encourageons et facilitons le développement physique et moteur du poupon en :

  • Pratiquant quelques exercices tel que l’encouragement du poupon à se retourner sur lui-même, à lever sa tête lorsque qu’il est couché sur le ventre ou à se déplacer à quatre pattes pour atteindre un jouet;
  • Plaçant des jouets sur les meubles adaptés à leur hauteur, favorisant le poupon à se lever pour atteindre son objectif;
  • Jouant dans la cour extérieure où les possibilités sont infinies! Découvertes sensorielles des surfaces synthétiques, glissage, trotteur ou carré de sable. Tous les sens sont en éveil.

 

14.2 Développement affectif

À la pouponnière, nous accordons une importance particulière au développement affectif. Peu à peu, l’enfant crée un lien d’attachement avec les adultes qui l’entourent et c’est dans un environnement de confiance et de sécurité que l’enfant s’ouvrira sur le monde.

Dans notre milieu, nous favorisons la dimension affective en étant à l’écoute des besoins du poupon et en y répondant avec bienveillance. Nous prenons le temps avec l’enfant d’identifier les émotions qu’il vit en les nommant et en accompagnant l’enfant dans sa gestion des émotions.

 

Nous encourageons et facilitons le développement affectif du poupon en :

  • L’accueillant chaleureusement à son arrivée ou lors des moments de transition;
  • Répondant à ses besoins et ses sourires;
  • Respectant son rythme, ses routines et ses objets transitionnels.

 

14.3 Développement social et morale

Les tout-petits de la pouponnière vivent en groupe de dix au quotidien. Déjà à six semaines, les poupons répondent aux sourires et se familiarisent aux voix qu’ils entendent. Tout au long de la journée, les éducatrices sont disponibles aux enfants et restent à proximité pour jouer avec eux. Les jeux d’imitation commencent en reproduisant les sons d’animaux ou en répétant quelques gestes.

Nous favorisons le développement social et moral du poupon en :

  • Prenant le temps de lui parler et d’être à ses côtés;
  • Animant de petites activités de marionnettes tel que Brindami ou Émo;
  • Laissant place aux poupons d’observer et d’imiter ceux qui l’entourent.

 

14.4 Développement langagier

Gazouiller, babiller ou pleurer sont autant de moyens de communication pour les poupons. Le personnel éducateur est attentif à ces modes d’expressions. Les pouponnières sont décorées avec des images qui ouvrent la discussion et qui stimulent le langage. Des livres sont mis à la disposition des enfants et des histoires sont aussi racontées à tout moment de la journée.

Comptines et chansons sont également au cœur de la planification des éducatrices selon les thèmes abordés ou simplement selon l’intérêt des enfants. Des ateliers d’éveil musical débutent aussi dès la pouponnière permettant ainsi aux tout-petits de se familiariser avec différents instruments de musique.

 

Nous favorisons le développement langagier du poupon en :

  • Nommant les objets, les actions, les émotions ou autres tout au long de la journée;
  • Répétant des comptines ou en chantant lors d’activités ou des moments de transition;
  • Initiant des interactions ou des échanges à l’aide d’images ou d’illustrations d’objets, de personnes, d’événements ou autres…

 

14.5 Développement cognitif

L’exploration est une activité stimulante pour le tout-petit. À la pouponnière, les enfants peuvent découvrir de nouveaux objets ou phénomènes à tout moment. Tous les sens sont sollicités! Le plaisir de remplir ou de vider, d’empiler et de faire tomber, de cacher et de retrouver sont tant d’expériences faisant appel à l’aspect intellectuel de l’enfant. On découvre aussi de nouveaux mots et de nouvelles personnes, on communique avec de plus en plus de vocabulaire et on se déplace en comprenant mieux les limites de notre corps. Tous ses apprentissages qu’ils soient langagier, affectif ou physique participent au développement cognitif de l’enfant.

Nous  favorisons le développement cognitif du poupon en :

  • Faisant vivre de nouvelles expériences aux poupons;
  • Présentant du nouveau matériel, varié, laissant à l’enfant la possibilité de faire des choix;
  • Initiant des actions de cause à effet ou des actions favorisant la compréhension de la permanence de l’objet.

 

15. Horaire type

Les horaires sont présentés comme des modèles mais ils demeurent flexibles et adaptables selon les besoins des enfants, les saisons, les activités planifiées, les sorties et les occasions spéciales. Les horaires permettent aussi d’offrir des activités variées : jeux calmes, actifs, individuels et collectifs.

 

14.1 Horaire pour nos poupons

(Très variable puisqu’on respecte les besoins des poupons)

  6 h 45  Accueil des enfants

  8 h 15  Lavage des mains et collation

  8 h 45  Biberons et collation selon les besoins de l’enfant

  9 h 00  Changements de couches et préparation à la sieste

  9 h 15  Activités selon le thème (salle de psychomotricité)

  9 h 45  Sortie à l’extérieur et/ou promenade en poupon bus

10 h 45  Donner de l’eau et préparation au dîner

11 h 15  Début du dîner

12 h 30  Changements de couches, donner les biberons et préparation à la sieste

15 h 30  Réveil des enfants, changements de couches et collation

15 h 45  Activités libres intérieures et/ou extérieures

16 h 00  Arrivée des parents et départ progressif des enfants jusqu’à 17h45

 

14.2 Horaire type pour nos trottineurs et préscolaires

  6 h 45   Arrivée des enfants, jeux libres

  8 h 45   Rangement des jouets

  9 h 00   Histoires et chansons

               Explication du déroulement de la journée (Avec tableau des messages)

               Hygiène et collation (selon le groupe d’âge)

  9 h 30   Activités ou Période de planification-action-réflexion

10 h 15   Sortie à l’extérieur

11 h 00   Préparation au dîner

11 h 15   Début du dîner

12 h 15   Hygiène et jeux calmes et préparation à la sieste

13 h 00   Sieste

14 h 45   Réveil progressif des enfants, jeux calmes et hygiène

15 h 00   Collation

15 h 30   Activités libres intérieures et/ou extérieures

16 h 00   Arrivée des parents et départ progressif des enfants jusqu’à 17h45