Si vous voyez cet avis, votre navigateur ne supporte pas correctement les recommandations de la W3C sur le XHTML et le CSS.

de la pouponnière

Les poupons ont des besoins physiques plus grands que les enfants plus vieux. Le CPE reconnaît l'importance des soins physiques et affectifs à leur donner.

A la pouponnière, une plus grande place est laissée, dans les relations entre l'éducatrice et l'enfant, aux soins de base (hygiène, sécurité, maternage) qu'à des apprentissages formels et structurés.

L'adaptation du bébé à son nouvel environnement est primordiale. La transition doit se faire progressivement entre la maison et le CPE, entre ses parents et l'éducatrice, entre ses habitudes de vie en famille et celles du CPE.

Les activités sont répétées selon une routine sécurisante pour le bébé. A mesure que le bébé grandit et acquiert des habitudes de vie de base, les activités visent de plus en plus à l'initier et à le stimuler graduellement vers une autonomie dans son alimentation, ses débuts de marche et l'apprentissage de la propreté. Le rythme de l'enfant est respecté en tout temps, et plus particulièrement lors de ses heures de sommeil et à l'heure des repas.

Des activités variées et de courte durée sont proposées aux enfants. Que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur, des activités journalières de jeux sont prévues, en dehors de celles de routine.