Si vous voyez cet avis, votre navigateur ne supporte pas correctement les recommandations de la W3C sur le XHTML et le CSS.

Pédagogie

Extrait du programme éducatif du CPE

Les deux fondements théoriques du programme éducatif du CPE

  • La théorie de l’Attachement selon Bowlby et Ainsworth

Cette théorie suppose qu’un enfant vivant une relation significative stable et sécurisante avec un adulte, explore davantage son environnement.  Ainsi, un lien important se tisse entre cette théorie et l’approche Écologique.

L’attachement est un lien émotionnel durable qui résulte d’interactions régulières et fréquentes entre l’enfant et quelques personnes de son entourage. 

Le premier lien se tisse généralement avec un parent et par la suite, avec les personnes qui le côtoient régulièrement et  à qui il accordera sa confiance.  Ainsi, l’équipe du CPE Les Jardins d’Honorine priorise d’abord le respect du lien d’attachement de l’enfant envers son parent. 

Ce respect favorise l’établissement d’un lien significatif entre l’éducatrice et l’enfant. Notre but est de lui offrir un climat sécurisant qui l’incite à interagir avec le monde qui l’entoure. Un personnel stable et régulier est donc prévu afin de permettre la continuité et la constance dans la vie du petit.

 

  • L’approche écologique selon Brondfenbrenner

Cette approche suggère que le développement de l’enfant est influencé à la fois par ses caractéristiques biologiques (ce qui lui est inné), son environnement immédiat, et le contexte physique, socioéconomique et culturel plus large dans lequel il vit (ce qui est acquis après sa naissance). Tous ces contextes sont étroitement inter reliés et ils s’influencent également mutuellement.

Ainsi l’enfant interagit avec les différents écosystèmes qui lui sont proches;  sa famille, le service de garde, les différents organismes et professionnels, etc.  Ces écosystèmes contribuent au développement de l’enfant et à son équilibre.

 

Au CPE Les Jardins d’Honorine, l’enfant est amené à explorer, à expérimenter, à découvrir.  Il se développe à travers son interaction avec son environnement immédiat ainsi que les autres systèmes autour de lui (les organismes communautaires, les épiceries, les parcs environnants ou tout autre partenaire accessible du quartier gravitant autour de la petite enfance.)   Tout contexte propice à contribuer à l’évolution de l’enfant, à ses apprentissages, à l’acquisition de saines habitudes de vie, est utilisé.

 

L’intervention éducative au CPE: une roue qui tourne

L’intervention éducative est un cycle dynamique.

  • L’observation des enfants permet de bien connaître chaque enfant de son groupe : leur tempérament, leurs préférences et champs d’intérêt, leurs besoins et leurs habiletés, leur état de santé et leur état émotif, leur degré de confiance et d’autonomie, leur niveau de compétence dans l’interaction avec les autres et avec leur environnement, etc.

 

  • Cette observation est ensuite utilisée pour la planification des interventions et des activités appropriées.

 

Par exemple : la réorganisation des activités de transition ou la proposition de nouvelles activités, le réaménagement des lieux ou de l’horaire, l’ajout ou le retrait de matériel, etc. Cette planification est adaptée quotidiennement par le personnel éducateur lui-même afin de répondre aux besoins et à l’intérêt ponctuel des enfants de son groupe. 

 

  • L’intervention ou l’activité planifiée est ensuite mise en œuvre. Le personnel éducateur demeure disponible et attentif. Il accompagne et guide les enfants dans leurs découvertes et apprentissages.

 

  • Au cours de l’étape de la réflexion-rétroaction, le personnel éducateur pose un jugement critique sur son intervention dans le but d’ajuster sa pratique. Cette évaluation l’amène à recueillir de nouvelles observations et à planifier ses prochaines interventions.