Si vous voyez cet avis, votre navigateur ne supporte pas correctement les recommandations de la W3C sur le XHTML et le CSS.

Pédagogie

« Traitez les gens comme s’ils étaient ce qu’ils pourraient être et vous les aiderez à devenir ce qu’ils sont capables d’être. »

Johann Wolfgang Von Goethe

 

 

Accueillir les enfants et répondre à leurs besoins.

 

Au CPE La Peluche, nous sommes soucieuses que les familles se sentent accueillies, et ce, dès la première visite. Nous encourageons les parents à être accompagnés de leur enfant afin que celui-ci puisse dès lors visiter les lieux, être présenté aux éducatrices et particulièrement à celle qui sera la leur, rencontrer les autres enfants et qui sait, peut-être ressentira-t-il déjà une grande anticipation à venir au CPE La Peluche ?

 

Qu’il en soit à sa première fréquentation au CPE où qu’il vive simplement un changement de groupe et d’éducatrice à la rentrée, tout au long de son passage chez nous, les éducatrices donneront à l’enfant une attention adaptée à sa personnalité, à son unicité. Par exemple, certains enfants ont plus de difficultés à laisser leur parent le matin, s’ils ont un frère ou une sœur, nous leur permettrons de rester ensemble au moment de l’accueil du matin. Également, les éducatrices seront sensibles au vécu de l’enfant, à son histoire : a-t-il déjà fréquenté un milieu de garde ? Ses parents viennent-ils de vivre une séparation ? A-t-il des frères et sœurs qui vont dans un autre milieu ou à l’école ? Etc. Autant d’informations qui paraissent inutiles, mais qui vont prendre tout leur sens pour nous puisqu’elles nous permettront d’accueillir l’enfant et de répondre à ses besoins qui lui sont propres.

 

Assurer le bien-être, la santé et la sécurité des enfants.

 

Le bien-être des enfants englobe toutes les dimensions de sa personne, toutefois, nous accordons une attention particulière à son bien-être émotionnel. Un enfant, entouré de personnes bienfaisantes à son égard, contribue grandement à faire de lui une personne heureuse !

 

La sécurité des enfants est liée par la connaissance de la Loi et des règlements du MF. Ainsi, au CPE La Peluche, nous nous assurons que ceux-ci soient respectés et, lorsque le matériel, les jouets, les dispositifs de sécurités ou autres éléments présentent une non-conformité, rapidement, la situation est corrigée. Par ailleurs, l’aménagement des locaux et le choix du matériel offert aux enfants sont faits de manière à favoriser leur sécurité, puisqu’ils sont adaptés à leur âge.

 

Afin d’assurer la santé des enfants, outre la procédure d’exclusion des enfants malades, des mesures d’hygiène sont mises en place par l’ensemble du personnel. Les responsables de l’alimentation, quant à elles, appliquent les règles de gestion, d’entreposage et de salubrité prescrites par le MAPAQ. Également, une préposée à la désinfection des jouets et du matériel est en poste tous les jours. À cet effet, le CPE a fait l’acquisition d’un équipement spécialement dédié au nettoyage et à la désinfection du matériel.

 

Favoriser l’égalité des chances.

 

Au CPE La Peluche, en plus de respecter les orientations du MF, nous favorisons l’intégration des enfants ayant des besoins particuliers et ceux référés par le CLSC et/ou la DPJ. Nous croyons qu’ainsi, chaque enfant peut bénéficier d’une chance égale de réussite et ce, peu importe sa condition.

 

C’est dans cet esprit que le CPE s’est également doté d’une politique d’admission, visant l’établissement de règles claires concernant l’attribution et la gestion des places à contribution réduite.

 

Sur le plan pédagogique, les éducatrices traitent les enfants avec égard, et ce, sans discrimination. Par exemple, des tours de rôle sont faits afin que tous les enfants puissent utiliser le matériel de jeu en quantité limitée, les ateliers sont offerts en rotation, tous les enfants ont des moments privilégiés avec leur éducatrice, etc.

 

Contribuer à la socialisation des enfants.

 

En bas âge, les enfants n’ont pas encore la capacité ni l’intérêt de jouer avec les autres. Ils font ce que l’on appelle des « jeux en parallèles ». À ce stade, les difficultés sont principalement liées au partage des jouets et de l’espace.

 

L’éducatrice contribue à la socialisation des tout-petits en adaptant l’aménagement physique de son local et en s’assurant que le matériel est en quantité suffisante. À ce stade, les conflits sont fréquents et peuvent être très intenses ! Diminuer les sources de conflits inutiles est donc un excellent moyen de créer un climat propice aux jeux qui seront source d’apprentissage pour les enfants.

 

Au CPE La Peluche, les éducatrices mettent en application le programme de développement des habiletés sociales « Brin d’ami » et transmettent aux parents les fiches d’activités visant à poursuivre les apprentissages de l’enfant dans le contexte familial.

 

Étroitement liée au développement social et moral, la socialisation des enfants plus vieux se fait progressivement, en appliquant un programme de développement des habiletés sociales. Nous utilisons du matériel conçu et approprié à l’apprentissage de la gestion des émotions, nous présentons des livres et du matériel éducatif en lien avec cet objectif, nous favorisons les jeux d’équipe et de groupe, les causeries, etc. Ultimement, les activités collectives en grand groupe ou des projets communs pourront être réalisés avec les enfants.

 

Apporter un appui aux parents.

 

Respectant le principe que « le parent est le premier responsable de son enfant », le CPE La Peluche a à cœur de l’accompagner à travers toutes les étapes du développement de son enfant.

 

Par exemple, lorsqu’une intervention particulière a été réalisée dans la journée, l’éducatrice en informera le parent, non pas pour qu’il intervienne à nouveau, mais pour l’informer des apprentissages visés par l’intervention et de la réceptivité de son enfant face à celle-ci. Également, conscientes que le développement de l’enfant est souvent l’une des grandes préoccupations des parents, les éducatrices complètent ce que nous appelons le « portrait de l’enfant ». Elles le remettent aux parents à la fin de l’année (avant l’été).

 

Enfin, outre l’éducatrice de l’enfant, la conseillère pédagogique et l’éducatrice spécialisée peuvent soutenir et/ou guider les parents vers des ressources spécialisées, selon leurs besoins.

 

Faciliter l’entrée de l’enfant à l’école

 

Le fait d’apprendre à vivre en groupe, à suivre une routine, un horaire et à respecter des consignes favorise aussi l’intégration ultérieure de l’enfant dans le milieu scolaire.

 

Apprendre à lire, à écrire ou à compter aux enfants est le rôle des enseignants de l’école. En service de garde, l’éducatrice doit préparer l’enfant à ces apprentissages ultérieurs en contribuant au développement de son potentiel, en l’aidant à prendre confiance en lui, en le guidant vers l’autonomie, en cultivant sa créativité et son estime de soi, en lui faisant vivre des succès, en le soutenant dans ses difficultés. Nous misons beaucoup sur les forces de l’enfant, nous lui proposons des défis et des responsabilités à sa mesure, nous l’invitons à s’exprimer, à apprendre à résoudre des problèmes et à découvrir la valeur de l’entraide, toujours dans une perspective de développement global et harmonieux.

 

Grâce à une formation portant sur ce sujet et dans l’objectif de soutenir le développement de ces compétences, les éducatrices animent des activités de lecture interactive auprès des enfants, et ce, dès leur plus jeune âge. De plus,  un financement de l’Instance Régionale de Concertation de la Capitale Nationale (IRC) et du Ministère de l’Éducation et de l’Enseignement Supérieur (MÉES), nous a permis de créer une « bibliothèque animée pour un éveil à la lecture interactive enrichie » à même le CPE.

 

Toujours dans le but de favoriser la transition et l’intégration scolaires des enfants, nous avons développé des partenariats avec différentes écoles de notre territoire qui ont permis, par exemple, à une enseignante de venir visiter notre installation et suggérer des idées afin de soutenir la transition des 4 ans ou encore, à des éducatrices de passer une demi-journée d’observation dans une classe de maternelle suivie d’un après-midi d’échange avec l’enseignante.

 

Depuis 2017-2018, les éducatrices des groupes de 4 ans ont l’opportunité de participer à des communautés d’apprentissage et de pratique, offertes par le Regroupement des Centres de la Petite Enfance de Québec, sur la transition et l’intégration scolaire.

 

Enfin, un « cahier d’évolution », conçu en collaboration avec les écoles de notre territoire, qui informe le ou la futur(e) enseignant(e) des acquis de l’enfant et complété au printemps de chaque année et les parents sont responsables de le transmettre au milieu scolaire.