Si vous voyez cet avis, votre navigateur ne supporte pas correctement les recommandations de la W3C sur le XHTML et le CSS.

Mission et Valeurs

La garderie se donne comme mission de favoriser toutes les sphères du développement de l’enfant en assurant une continuité avec son milieu familial. Le service de garde est un endroit où l’enfant pourra s’épanouir en toute sécurité, socialiser, évoluer, nouer des liens affectifs, jouer, s’exprimer et se définir en tant qu’individu. Le service de garde et les parents forment une équipe forte et aidante, compréhensive envers l’enfant et accueillante afin de lui permettre de grandir dans un milieu harmonieux en partenariat avec le personnel éducateur.

Programme particulier pour les enfants ayant des allergies alimentaires graves

La garderie du Terminus a un programme particulier pour les enfants ayant des allergies alimentaires graves. Un protocole de sécurité a été développé afin d’accueillir ces enfants en toute sécurité et nous portons une attention toute particulière afin de mettre tout en œuvre pour que l'enfant présentant ces allergies se sente bien.

Emphase sur le développement du langage

En 2008, la Direction de la santé publique (DSP) a publié l’Enquête sur la maturité scolaire. Pour bien comprendre, la maturité scolaire est le degré de préparation des enfants pour l’école. Les cinq domaines de maturité scolaire qui ont été mesurés dans cette étude sont, la santé physique et le bien-être, les compétences sociales, la maturité affective, le développement cognitif et langagier, les habiletés de communication et connaissances générales. L’étude démontre que près de 35 % des enfants sont vulnérables dans au moins un domaine de maturité scolaire. Les domaines où on observe une plus grande proportion d’enfants vulnérables sont le développement cognitif et langagier et la maturité affective. La garderie met donc en œuvre tout ce qui est en son pouvoir afin de contribuer particulièrement au développement des enfants dans cette sphère de développement.

Dorothy Butler déclare, dans son ouvrage Les bébés ont besoin de livres (angl.) : « La qualité de la pensée d’un individu reposera sur la qualité de son langage. La maîtrise du langage est un élément indissociable de la faculté d’apprendre et de l’intelligence. » La capacité à bien communiquer est l’essence même de bonnes relations humaines. C’est tout dire !

Application du cadre de référence Gazelle et Potiron

Ce cadre de référence vise à favoriser le développement global des enfants de moins de 5 ans par la saine alimentation, le jeu actif et le développement moteur. Il propose 12 orientations dont l’application permettra aux tout-petits de bouger quotidiennement à l’intérieur comme à l’extérieur, d’amorcer des jeux où ils seront physiquement actifs et de vivre des expériences diversifiées, plaisantes et qui respectent leur stade de développement. Les orientation que préconise ce cadre de référence ont également pour but d’offrir des repas et des collations de qualité nutritive élevée, et de faire découvrir aux enfants une variété d’aliments afin d’éveiller leur goût, le tout dans un contexte de repas agréable favorisant une relation saine avec la nourriture.

Extrait du cadre de référence « Gazelle et Potiron » sur l’alimentation

Les liens entre une alimentation adéquate et le développement global de l’enfant sont si nombreux qu’il est impossible de les présenter tous… Évidemment, plusieurs éléments nutritifs sont nécessaires, par exemple à la croissance des os ou au renouvellement des muscles… La saine alimentation a également un effet sur les dimensions langagière et motrice du développement de l’enfant. En proposant aux enfants toutes sortes d’aliments stimulants (texture, saveur et odeur diversifiées) et en les amenant à exprimer de mieux en mieux leurs besoins, leurs préférences et leurs aversions alimentaires, avec un vocabulaire varié et dans le respect de l’opinion des autres, la garderie favorise l’actualisation du potentiel de l’enfant et lui offre la possibilité d’acquérir plusieurs attitudes et habiletés qui lui seront utiles au moment de son entrée à l’école. De plus, laisser les enfants manipuler les aliments, d’abord avec leurs mains puis à l’aide d’ustensiles, permet de parfaire leurs habiletés motrices.

Les repas et les collations représentent aussi des moments propices à l’appropriation graduelle et harmonieuse de la culture, des valeurs, des normes et des règles du milieu, ce qui contribue à la socialisation des enfants. Les rituels et les routines associés à l’alimentation apportent aux enfants un sentiment de sécurité lié à la dimension affective du développement. Par conséquent, les tout-petits exposés à des aliments sains et variés, dans un contexte de repas approprié, sont plus susceptibles d’adopter et de maintenir de saines habitudes alimentaires et d’obtenir les effets escomptés sur leur santé.

Extrait du cadre de référence « Gazelle et Potiron » sur le jeu actif

Les jeunes enfants qui bougent régulièrement grâce à une variété d’activités et de jeux actifs améliorent leurs habiletés motrices, ont davantage confiance en leurs capacités physiques et ils sont plus enclins à participer à des activités physiques et sportives durant l’enfance et l’adolescence. À plus long terme, cela favorise l’adoption et le maintien d’un mode de vie physiquement actif, c’est-à-dire un mode de vie où l’importance de bouger sous différentes formes (transport, loisir) et à différentes fins (plaisir, amélioration et entretien de la condition physique, santé et bien-être, performance, etc.) est priorisée, valorisée et conservée jusqu’à l’âge adulte.

Plus précisément, un développement moteur adéquat permet d’acquérir des habiletés de locomotion (ramper, rouler) et de contrôle d’objets (saisir, manipuler, etc.), d’affiner la maîtrise de son corps (tonus musculaire, posture, coordination, etc.), tant en termes de motricité globale que de motricité fine. Il favorise également le développement des capacités affectives, cognitives et sociales.

La dimension motrice du développement global de l’enfant est liée à la dimension cognitive, par les actions motrices que la pensée entraîne pendant la petite enfance. Des gestes comme manipuler, encastrer, transvaser, à titre d’exemples, accompagnent le raisonnement de l’enfant, facilitant ainsi l’apprentissage. L’importance des habiletés motrices dans la préparation à l’école a été rapportée dans plusieurs études. S’il est démontré que la motricité fine contribue à la réussite en écriture, on reconnaît également que le jeune enfant dont la motricité globale n’a pas atteint un état satisfaisant de développement est susceptible de vivre des difficultés d’apprentissage dès ses premières années de scolarisation. D’ailleurs, les habiletés de déplacement (ramper, marcher, sautiller, etc.) des enfants de la maternelle sont positivement liées à leur rendement ultérieur en écriture.

Programme d'insertion de clientèles vulnérables

La garderie se donne comme objectif de faire de la place pour au moins 5 enfants vulnérables. Ces enfants seront acceptés en priorité sous référence de partenaires comme le centre jeunesse, le CSSS ou d'autres organismes reconnus. L’emplacement permet d’atteindre les clientèles les plus vulnérables. La garderie est située près de l'autoroute 35, de la 104 et de la 219 (voir carte) et est voisine directe du terminus d'autobus de St-Jean. Elle est à 3 minutes de l'hôpital. L’emplacement de la garderie est très pratique pour les parents et permet une meilleure conciliation travail famille. Qu’elles soient sans auto, en réinsertion au travail, monoparentale, aux études, nouvellement arrivées ou qui utilisent le taxi collectif des zones rurales, ces familles trouveront très pratique la localisation près du terminus d’autobus.