Si vous voyez cet avis, votre navigateur ne supporte pas correctement les recommandations de la W3C sur le XHTML et le CSS.

* Notre histoire

En 2015, la Commission scolaire de langue française (CSLF) proposait d'incorporer sous leur gestion quotidienne, les centres de la petite enfance (CPE) francophones de l'ÎPÉ. Par la suite, le Ministère de l'Éducation, Développement préscolaire et Culture suggère qu'une association distincte provinciale soit établie. L’Association des centres de la petite enfance francophone de l’Île-du-Prince-Édouard (ACPEFIPE) est devenue incorporée le 25 septembre 2015.

Le financement de l'ACPEFÎPÉ provenait d'un projet complémentaire dans le cadre de l'Entente Canada-Île-du-Prince-Édouard relative à l'enseignement dans la langue de la minorité et à l'enseignement de la seconde langue officielle 2013-2014 à 2017-2018.

Formée par un comité ad hoc

  • Commission scolaire de la langue française (CSLF)
  • Fédération des parents de l’ÎPÉ
  • Réseau de développement économique et d’employabilité de l’ÎPÉ (RDÉE)
  • Société Saint-Thomas d’Aquin
  • Cap Enfants
  • Ministère de l’Éducation, du Développement préscolaire et de la Culture

 

L’ACPEFÎPÉ participe à la table du Réseau des développeurs qui regroupe les associations francophones provinciales et fait part du Plan de développement global 2017 – 2027.

 

ACCOMPLISSEMENTS DE L’ACPEFÎPÉ - 2016 - 2019

 

Transfert des licences à l’ACPEFÎPÉ

  • 1er mai 2018 – Jardin des étoiles (Summerside)
  • 1er mai 2018 – Château des étoiles (Rollo Bay)
  • 1er août 2018 – Le centre éducatif Pomme et Rinette (Évangéline)
  • 1er novembre 2018 – Les petits rayons de soleil (Rustico)
  • 1er avril 2019 – Île enchantée (Charlottetown)